Nouvelles générales : Horacio Arruda obligé de remettre certains cadeaux qu'il reçoit

Horacio Arruda obligé de remettre certains cadeaux qu'il reçoit

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

La crise sanitaire a décuplé la popularité du Dr Horacio Arruda qui n'était pas connu du grand public auparavant, cette nouvelle célébrité l'a conduit à recevoir de nombreux cadeaux de la population, dont certains qu'il ne peut pas garder pour des raisons éthiques.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui risque d'intéresser tous ceux qui sont fans du Dr Horacio Arruda qui est devenu une véritable vedette au Québec en l'espace de 2 mois. En effet, le directeur national de la Santé publique reçoit de nombreuses lettres de soutien, mais aussi un nombre important de cadeaux, dont certains qu'il ne peut pas garder pour des raisons éthiques. Le quotidien précise qu'il remet tous les cadeaux dont la valeur dépasse ce qui est «acceptable» selon les critères du ministère de la Santé.

C'est le cas d'une statuette d'une trentaine de centimètres construite à son effigie, indique La Presse. Fabriquée par le Studio Artefact, elle lui a été remise pour le remercier de son travail au cours de la crise sanitaire. L'entreprise avait publié des photos de ce moment en expliquant que c'est «une oeuvre colorée pour un homme qui l'est tout autant». Si cette intention était remplie de bonne volonté, le Dr Horacio Arruda n'a pas pu garder cette statuette.

Crédit photo: Page Facebook Studio Artefact
Crédit photo: Page Facebook Studio Artefact

En effet, la Presse indique que s'il avait décidé de la conserver, il aurait enfreint l’article 14 du Règlement sur l’éthique qui dit que «l’administrateur public ne peut accepter aucun cadeau, marque d’hospitalité ou autre avantage que ceux d’usage et d’une valeur modeste. Tout autre cadeau (…) doit être retourné au donateur ou à l’État». En conséquence, la statuette sera exposée dans les locaux du ministère de la Santé. «La statuette, accompagnée d’une légende explicative, sera donc accessible à l’ensemble des employés ainsi qu’aux visiteurs», a expliqué Marie-Louise Harvey du Service des affaires publiques et stratégies.

Par contre, La Presse souligne que ce ne sont pas tous les cadeaux qu'il doit remettre. En effet, le Dr Horacio Arruda peut conserver par exemple la blouse qu'il a reçu avec son nom inscrit dessus, des masques ou encore un savon en forme de tartelette. «Dans la mesure où le geste n’est pas excessif, le ministère ne voit pas le besoin de réprimer ces attentions».

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube