Nouvelles générales : Horrible cauchemar pour les passagers d’un vol d’Air Canada forcé d’atterrir d’urgence

Horrible cauchemar pour les passagers d’un vol d’Air Canada forcé d’atterrir d’urgence

Les passagers horrifiés ont vu les masques d’oxygène tomber pour être utilisés !

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les passagers horrifiés ont vu les masques d’oxygène tomber pour être utilisés !

Un vol d’Air Canada assurant la liaison Newark-Vancouver a été forcé de se poser d’urgence vendredi soir à Toronto victime d’une dépressurisation de l’appareil. L’Agence QMI rapporte que des passagers du vol AC549 ont publié sur le réseau Twitter des photos montrant que les masques à oxygène ont été déployés dans l’avion au moment de l’incident. Heureusement, aucun des 107 passagers n’aurait été blessé, a précisé John Reber, un porte-parole d’Air Canada, qui ajoute que des services d’urgence ont été demandés «par mesure préventive seulement».

Toujours selon M. Reber, un problème du système de climatisation serait à l’origine de la dépressurisation. «Les procédures standards ont été suivies et l'appareil a descendu à 10 000 pieds. Le commandant a décidé de détourné l'appareil à l'aéroport le plus proche, c'est-à-dire Pearson à Toronto.»

Le vol AC549 venait de décoller peu avant 18h00 de Newark et devait se poser à Vancouver vers 21h00, heure locale. Il a finalement dû atterrir à Toronto vers 20h00.

Selon le site Flightaware spécialisé dans le suivi des vols commerciaux et cité par QMI, l’appareil est descendu de son altitude de croisière, à 34 000 pieds, jusqu’à 10 000 pieds en quelques minutes, un peu avant 19h00. Il se trouvait à ce moment quelques dizaines de kilomètres au nord-est de Pittsburgh.

Air Canada a confirmé avoir pris en charge les passagers en leur offrant une place sur d’autres vols vers Vancouver, selon le porte-parole de l’entreprise de transport.

Partager sur Facebook
0 0 Partages