Nouvelles générales : «Il faut que le lynchage public cesse. Quelqu’un quelque part doit agir», insiste Claude Poirier

«Il faut que le lynchage public cesse. Quelqu’un quelque part doit agir», insiste Claude Poirier

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le « vrai négociateur » Claude Poirier a réagi à la vague de dénonciations sur les réseaux sociaux ces derniers jours. 

« Les personnes qui ont été victimes d'agression dans notre société n'ont pas confiance au système judiciaire. Là on est devant une situation extrêmement dangereuse parce que derrière un clavier, on peut salir la réputation de quelqu'un et cette personne-là, même si elle est blanchie, elle ne pourra jamais en revenir », a déclaré Claude Poirier au micro de Caroline St-Hilaire, sur les ondes de QUB Radio, la semaine dernière. 

« Quand on entend le premier ministre du Québec qui endosse presque d'une certaine façon la dénonciation sur les médias sociaux, moi ça m'inquiète », a-t-il poursuivi. « Il y a un système judiciaire au Québec. Il n'est pas parfait et il n'a jamais été parfait. »

« On salit des réputations gratuitement et on ne peut plus accepter ça », a martelé Claude Poirier. 

Claude Poirier a à nouveau commenté la vague de dénonciations dans Le Reflet. 

« Les gens qui croient pouvoir avoir gain de cause en dénonçant sur les réseaux sociaux ont tort », a-t-il tranché. 

« Lorsque des personnalités publiques sont dénoncées sur les réseaux sociaux et que l’information est reprise par les médias traditionnels, le mal est fait et cause des torts irréparables aux personnes jugées par ce tribunal populaire. Les ravages s’étendent aussi à leur famille, à leur entourage et à leur carrière. Les médias ont une responsabilité ici. Il faut aussi être prudent, car certaines personnes agissent par vengeance », a prévenu Claude Poirier.

« Il faut que le lynchage public cesse. Quelqu’un quelque part doit agir. J’espère que le nouveau ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, interviendra », a-t-il insisté. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Reflet · Crédit Photo: Facebook