Nouvelles générales : «Je me prostituais. Nous l'avons fait, il m'a payée, mais je ne suis pas partie tout de suite. J'étais amoureuse»

«Je me prostituais. Nous l'avons fait, il m'a payée, mais je ne suis pas partie tout de suite. J'étais amoureuse»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Tiffany Howell a eu une enfance difficile. Sa mère alcoolique venait souvent la chercher en retard et ivre à l'école. Tiffany rêvait souvent que son père qu'elle n'avait jamais connu vienne la sauver. 

Tiffany avait 14 ans quand un mandat d'arrestation a été émis contre sa mère. Les deux sont donc parties en « road trip » du Texas à l'Oregon pour que Tiffany rencontre enfin son père. L'adolescente buvait déjà beaucoup, même si elle s'était promis de ne jamais ressembler à sa mère. Tout avait commencé l'été d'avant quand Tiffany avait bu une bouteille complète pour que sa mère arrête. Elle pensait que ça lui ferait peur. 

« Si c'était le cas, elle ne l'a pas montré », a-t-elle dit. 

Quand Tiffany a rencontré son père, les choses ne se sont pas passées comme elle l'aurait souhaitait. Il n'y avait aucun lien entre eux. Ils étaient comme des étrangers, parce qu'ils étaient des étrangers. Comme sa mère a été arrêté le lendemain de leur arrivée, Tiffany a vécu un an et demi avec son père. Après une énorme dispute, Tiffany a quitté la maison à 15 ans. 

« Il voulait que je sois quelqu'un que je n’étais pas : une enfant normale. Il ne réalisait pas à quel point j'étais brisée et ce trou persistant que je pensais pouvoir combler me mettait en colère. Alors je suis partie », a-t-elle raconté. 

À 16 ans, Tiffany est tombée enceinte et elle a abandonné l'école. Elle s'est mariée et elle a continué de boire. Puis elle a eu un autre enfant en espérant que cela la rapprocherait de son mari. Mais quand l'enfant n'avait que six mois, ils se sont séparés. 

Tiffany est rentrée dans l'armée et sa dépendance à l'alcool s'est transformée en une dépendance aux médicaments. 

En sortant de l'armée, Tiffany a ajouté une nouvelle dépendance pour tenter de combler son vide intérieur : les hommes. Elle est sortie avec un homme qui avait une dépendance aux drogues et qui a abusé de son fils. Un matin, Tiffany a été arrêté pour un vol qu'elle avait commis en état d'ébriété. C'est quand elle était en prison que son petit ami a mis son fils dans le coma. L'enfant a été retrouvé inconscient, il était bleu. Il a passé trois semaines aux soins intensifs. 

Tiffany, elle, est tombée encore plus bas. Elle a cumulé les mauvaises fréquentations, elle était sans-abri et consommait de la meth. Tiffany en est venue à vendre son corps.

« La plupart des gars qui m'ont contacté étaient des hommes mariés infidèles qui pensaient que c'était un moyen facile de ne pas se faire prendre. Ils m'ont dégoûté; mais là encore, je me dégoûtais aussi », a avoué Tiffany.

Puis la jeune femme a rencontré un homme qui aura un impact sur elle. 

« Il est venu me chercher et nous sommes allés chez lui, où je me suis défoncée dans sa salle de bain. Nous avons eu des relations et il m'a payée, mais je ne suis pas partie tout de suite après. Au lieu de cela, nous nous sommes allongés dans son lit et avons parlé, ce qui n'est généralement pas le cas dans ces situations, comme vous pouvez le supposer. Nous avons parlé de la vie et je lui ai raconté mon histoire, puis il m'a raconté une partie de la sienne. Il était sobre depuis de nombreuses années et il m'encourageait à le faire aussi. J'étais amoureuse de lui », a raconté Tiffany. 

Mais les nouveaux amoureux ont développé une relation malsaine de codépendance et de contrôle. Tiffany est tout de même devenue sobre pour lui, par peur de le perdre. Puis elle est tombée à nouveau enceinte. 

Aujourd'hui, cela fait 5 ans et 9 mois que Tiffany n'a consommé aucune substance. 

« Quand je suis devenu sobre, je voulais que tout redevienne "normal" tout de suite. Ce qui était ridicule, vraiment, puisque les choses n'avaient jamais été normales pour moi. J'ai dû créer une nouvelle normalité. J'ai dû créer une nouvelle vie… un nouveau moi. J'ai dû tout changer. Je ne pouvais plus utiliser mes traumatismes passés comme une béquille pour justifier mon comportement. J'ai dû accepter que j'étais plus qu'une simple victime des circonstances; j'avais des choix », a expliqué Tiffany.

« Je suis devenue sobre pour un homme, je suis restée sobre pour mes enfants et maintenant je reste sobre pour moi. »

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Capture d'écran