Nouvelles générales : «Je n’ai jamais vu autant de monde ici»: la plage d’Oka bondée

«Je n’ai jamais vu autant de monde ici»: la plage d’Oka bondée

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

De nombreux Québécois ont eu la même idée ce samedi en allant se rafraîchir à la plage du parc national d’Oka bien que la crise soit loin d'être derrière nous. Les plus courageux ont dû se montrer patients pour pouvoir profiter de cette activité incontournable de l'été.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. En effet, il y avait beaucoup de monde ce samedi à la plage du parc national d’Oka bien que la crise sanitaire soit encore dans toutes les têtes. Toutefois, la chaleur intense qui touche notamment le sud de la province a dû convaincre les indécis des bienfaits d'un passage à la plage lors de ce premier weekend du mois de juillet. Cependant, il fallait s'armer de patience pour accéder au Graal. 

«On a attendu environ une heure en file», a expliqué un père de famille arrivé en début de matinée pour profiter des lieux avec sa femme et ses deux enfants. La Presse indique que ce samedi, la plage d'Oka faisait penser à celle qu'on avait l'habitude de voir avant que la crise sanitaire frappe le Québec. De quoi inquiéter certains visiteurs qui ne pensaient peut-être pas avoir droit à un bain de foule.

Si les images qui circulent sur les médias sociaux font penser aux plages de Floride où les gestes barrières ne sont peu ou pas appliqués, La Presse indique que la Société des établissements et des parcs du Québec (SEPAQ) a tout de même pris une série de mesures visant à s'adapter à la crise sanitaire, dont la diminution de 50% de la capacité d'accueil de ses plages ou bien encore la consigne aux visiteurs d'apporter leurs propres chaises et parasol en plus de pancartes rappelant les bons comportements à adopter.

Toutefois, La Presse souligne que ce samedi la plage du parc national d’Oka a peut-être été peu regardante sur l'application de certaines mesures. «Je n’ai jamais vu autant de monde ici», a déclaré un homme venu pour fêter l'anniversaire d'une amie. Un employé de la SEPAQ a confié au quotidien que seulement 4000 voitures pouvaient profiter du stationnement de la plage. Des informations peu rassurantes pour les personnes qui ont encore bien en tête la crise sanitaire, mais le quotidien précise que de nombreux visiteurs faisaient leur possible pour respecter la règle du 2 mètres avec les autres groupes.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Instagram