Nouvelles générales : Jean-Luc Mongrain lance un important avertissement aux Québécois

Jean-Luc Mongrain lance un important avertissement aux Québécois

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le gouvernement Legault a annoncé son intention de procéder à déconfinement progressif du côté de Montréal à partir du 25 mai, le commentateur et animateur Jean-Luc Mongrain a partagé son avis sur l'importance de continuer à respecter les consignes des autorités sanitaires.

Dans sa toute dernière capsule vidéo qu'il a partagée sur Facebook, Jean-Luc Mongrain a tout d'abord souligné que même si la vie "normale" pourra enfin reprendre son cours à Montréal à partir du 25 mai prochain, il faudra s'habiter à plusieurs nouvelles habitudes.

À titre d'exemple, le commentateur a parlé du port de masques de protection en expliquant que ce n'était pas un immense sacrifice de prendre le soin d'en porter un lorsqu'on se rendait dans des endroits publics, où les risques de se trouver à proximité de personnes vulnérables sont plus importants.

L'animateur a poursuivi en précisant pourquoi il sera impératif de continuer à respecter les consignes gouvernementales au-delà du 25 mai: "La réalité, c'est que ça va nous coûter beaucoup plus cher si on ne le fait pas. Parce que le risque, c'est qu'il y ait plus de morts, parce qu'il va y avoir plus de gens contaminés, donc plus de gens hospitalisés. Il pourrait y avoir donc un débordement dans la disponibilité des lits d'hôpitaux, et même du personnel soignant qui manque à l'appel, bien qu'il y en ait 600 qui soient revenus, semble-t-il."

Jean-Luc Mongrain a ajouté: "Il y a des difficultés que nous allons rencontrer dans la façon de vivre à l'extérieur. C'est fou. Ça fait des années, depuis qu'on est au monde, qu'on va où on veut, qu'on fait à peu près ce qu'on veut. Mais là, il y a des contraintes importantes. En fait, ce que j'ai peur, parce qu'il y a une crise économique et il y a une crise sanitaire, c'est qu'il y ait une crise sociale importante qui se dessine."

Enfin, l'animateur s'est adressé à ceux et celles qui doutent des massages envoyés par les autorités: "Maintenons-nous à un discours scientifique. Vous n'y croyez pas? Faites-le et si ça ne marche pas, vous aurez eu raison. Mais si ça fonctionne, vous serez bien heureux de pouvoir continuer à vivre le plus rapidement possible normalement."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran