Nouvelles générales : Jean-Luc Mongrain ramasse sévèrement le Ministre de l'Éducation

Jean-Luc Mongrain ramasse sévèrement le Ministre de l'Éducation

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'animateur Jean-Luc Mongrain a déclaré à la radio qu'il se sent « laissé pour compte comme citoyen » et il a décidé d'expliquer pourquoi alors que l'appareil gouvernemental semble être sur pause en pleine pandémie pour prendre des vacances. 

« Je sais très bien que les autorités de la santé publique ont travaillé très fort, sans arrêt, et sans relâche. Ils ont été présents pour nous informer quotidiennement pendant de nombreuses semaines. C'est les vacances. Ils ont droit à des vacances comme tout le monde ces gens-là [...] Tout le monde, après un sprint et une situation sans précédent comme celle-là, on a le droit de se reposer, ce n'est pas ça que je questionne », a-t-il expliqué. 

« Mais on dirait qu'il n'y a pas de plan B, il n'y a pas d'équipe B », a souligné l'animateur. « Il n'y a personne pour répondre en lieu et place. »

Jean-Luc Mongrain a dit qu'il a tenté personnellement de rejoindre certains ministres. Impossible en raison des vacances. L'Ontario a présenté son plan de retour à l'école pour la rentrée d'automne. 

« Où est le ministre de l'Éducation, monsieur Roberge? », a questionné l'animateur. « On n'a pas de plan. Et la réponse qu'il nous donne par communiqué c'est que là c'est les vacances présentement, tout le monde est en vacances, alors on va voir ça au retour des vacances. »

« Mais la reprise, c'est dans trois semaines, un mois! », s'est exclamé Jean-Luc Mongrain. « C'est aujourd'hui dans le fond dans nos têtes. Voyons donc! Réorganiser un réseau d'écoles dans un contexte de pandémie et on ne sait pas comme parents à quel moment et comment ça va fonctionner, quels sont les groupes, comment ça va être touché, est-ce qu'il y avoir le masque [ou] pas de masque, est-ce que les groupes seront plus petits, est-ce qu'on aura double horaire... »

« Imaginez les scénarios que vous voudrez parce que vous pouvez maintenant imaginer le scénario que vous voulez étant donné qu'il n'y en a pas qui est dessiné devant nous », a lancé l'animateur. 

« Et c'est ça la réalité des choses. Je pense qu'il y a là une relâche et je me sens, moi, un peu laissé pour compte », a expliqué Jean-Luc Mongrain. 

Jean-Luc Mongrain a dit que c'est la même chose au niveau des tests de dépistage. En effet, des résultats tardent à être donnés à des personnes qui ont passé un test en raison de vacances du personnel. Il a déploré qu'il y a clairement un maque de coordination. 

« Notre premier ministre a le droit d'être en vacances. Tout le monde a le droit de prendre ses vacances. C'est tout à fait humain. On ne veut pas non plus qu'il déprime ou qu'il brise ou qu'il se casse dans une pression aussi importante. On a besoin de nos leaders », a poursuivi Jean-Luc Mongrain. 

Mais l'animateur déplore le fait que parce que certaines personnes sont importantes, les citoyens ne peuvent plus avoir de réponses à leurs questions. 

« Ya tu quelqu'un quelque part qui est capable de nous répondre? Qui est capable de donner des informations? Je ne le sens pas! », a vivement critiqué Jean-Luc Mongrain. « Je pense que c'est une faiblesse dans la gestion d'une crise sans précédent, mondialement une première, et là on se retrouve avec du monde en vacances. »

« Comment ça se fait que dans l'État, dans la machine gouvernementale, on sent qu'il y a un certain relâchement? Est-ce que je m'imagine des choses? Comprenez-vous la même chose? », a-t-il questionné.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran