Nouvelles générales : Jean-Luc Mongrain se vide le coeur à propos des pétitions contre le port du masque obligatoire.

Jean-Luc Mongrain se vide le coeur à propos des pétitions contre le port du masque obligatoire.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Jean-Luc Mongrain est bien connu pour ne jamais se gêner à dire sa façon de pensée lorsqu'il voit survenir une situation absurde et sans grande surprise, les pétitions contre le port du masque obligatoire l'ont vivement fait réagir.

C'est donc au cours d'un éditorial lors de l'émission de radio qu'il anime sur les ondes du 98,5 FM que Jean-Luc Mongrain est allé au coeur du sujet en déclarant: "Nous sommes individuellement et collectivement confrontés à une situation à nulle autre pareille et sans précédent en ce qui nous concerne, les générations qui, présentement, sont actives au pays. [...] Il y a donc quelques pétitions qui circulent sur les réseaux sociaux s'opposant au port du masque et il y a 50 000 quelques noms qui ont été signés. Dans cette pétition, on prétend que c'est une atteinte [...] à nos droits et libertés. Que notre démocratie ne nous permet de rendre obligatoire le port du masque. Il y en a d'autres sur les réseaux sociaux qui ont dit que le Dr Arruda était un dictateur de style stalinien."

Après avoir mis son auditoire en contexte, l'animateur s'est lancé: "Je pense que le seul fait de pouvoir être capable de faire une pétition et qu'il a 50 000 personnes qui le soulignent est une des qualités de notre démocratie, c'est-à-dire que si vous signez ça dans un pays que vous qualifiez de dictatorial, ou qui brime les droits et libertés, vous viendriez de signer votre arrestation ou votre arrêt de mort."

Mais Jean-Luc Mongrain ne s'est pas arrêté là et il a poursuivi en expliquant: "La démocratie, avec tous ses défauts en mon sens, demeure le système qui est peut-être le moins pire. En ce sens que la démocratie, ça consiste à maintenir un fragile équilibre entre le bien-être collectif et les droits individuels. 

La suite de son éditorial fait énormément réfléchir. Après avoir entendu l'avis de Mongrain, il vous sera très difficile d'être contre le port du masque obligatoire...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran