Nouvelles générales : Justin Trudeau affirme qu'il y aura des leçons à tirer de la crise dans les CHSLD.

Justin Trudeau affirme qu'il y aura des leçons à tirer de la crise dans les CHSLD.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le gouvernement fédéral a accepté d'envoyer des centaines de militaires dans les habitations pour personnes âgées au Québec afin de soutenir les autorités dans la crise actuelle.

C'est jeudi, lors de son point de presse quotidien, que le premier ministre Justin Trudeau a confirmé la nouvelle: "Nos militaires iront prêter main-forte comme ils le font toujours. [...] Mais il ne s'agit pas d'une solution à long terme. [...] Au Canada, nos militaires ne devraient pas prendre soin de nos aînés. [...] Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, on va devoir examiner comment on en est arrivé là, a poursuivi le premier ministre. On va tous devoir faire plus pour traverser cette situation qui est absolument terrible."

Le premier ministre a réagi à situation très inquiétante qui frappe présentement les CHSLD au Québec en déclarant: "On doit faire mieux. Parce qu'on laisse tomber nos parents, nos grands-parents, nos aînés, les membres de plus grande génération qui ont bâti notre pays. On doit s'occuper d'eux comme ils le méritent."

Alors que François Legault a demandé l'aide de 1000 militaires, le premier ministre Trudeau n'a pas voulu avancer un nombre précis: "On travaille avec [le Québec] pour coordonner la meilleure réponse, dans les chiffres et les endroits nécessaires."

Le premier ministre de la province du Québec avait expliqué lors de son point de presse mercredi qu'étant donné que le gouvernement était seulement arrivé à combler la moitié des 2000 absences constatées dans les établissements pour aînés depuis le début de crise, l'envoi de 1000 soldats lui semblait être une solution envisageable. 

Les militaires devraient commencer à arriver au Québec au cours des prochains jours.

Enfin, soulignons que quelques minutes avant le point de presse du premier ministre Justin Trudeau, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, avait indiqué sur Twitter que le gouvernement avait "approuvé la demande d’assistance de l'Ontario pour du personnel des [Forces armées canadiennes]".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran