Nouvelles générales : Justin Trudeau n'envisage pas de prolonger la PCU

Justin Trudeau n'envisage pas de prolonger la PCU

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Lors de son point presse de ce mardi, Justin Trudeau a annoncé qu'il refuse de prolonger la Prestation canadienne d'urgence (PCU) alors que des partis d'opposition comme le NPD et le Bloc Québécois le souhaitent. 

C'est le Huffington Post qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du pays. En effet, le premier ministre a annoncé ce mardi en fin de matinée qu'il refuse de prolonger la Prestation canadienne d'urgence (PCU). Toutefois, il ne ferme pas la forme à la mise en place d'un nouveau type de soutien financier pour les personnes encore sévèrement touchées par la crise sanitaire. «Les gens vont continuer d’avoir besoin d’aide. Et on va faire des annonces dans les jours à venir qui vont expliquer comment exactement on va les aider, mais je peux rassurer les gens qu’en tant que gouvernement, nous allons continuer d’être là pour vous appuyer pendant cette crise».

Des propos qui n'ont pourtant pas convaincu le NPD qui souhaite que la PCU soit prolongée pour au moins 4 mois. Du côté du Parti Conservateur, c'est un retour au travail qui est privilégié. «Vous ne pouvez absolument pas remplacer le marché du travail par un programme gouvernemental», a indiqué Pierre Poilievre, porte-parole conservateur en matière de finances.

De son côté, le Bloc Québécois réclame que la PCU soit prolongée tant que certains Canadiens en ont besoin en faisant référence aux travailleurs dans l'industrie de la culture, du tourisme et de l'hôtellerie. «Il y a des gens dans ces secteurs-là qui ont besoin de la PCU pour une période plus longue que les 16 semaines du programme actuel. On ne peut pas les abandonner et c’est pourquoi, de façon très ciblée, nous souhaitons le prolongement de la PCU», a expliqué le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

Justin Trudeau se félicite pourtant de l'efficacité et de la fin de la PCU. «On va voir beaucoup de gens quitter la PCU pour se mettre sur la subvention salariale ou pour tout simplement reprendre leur emploi. Le système est en train de fonctionner, étape par étape, de la bonne façon». Le Huffington Post souligne que 8,41 millions d'individus ont fait une demande de PCU, ce qui représente 43,51 milliards pour le gouvernement.

Partager sur Facebook
0 0 Partages