Nouvelles générales : L'«arnaque de paiement urgent» fait de nouvelles victimes au Canada

L'«arnaque de paiement urgent» fait de nouvelles victimes au Canada

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que les fraudes téléphoniques font partie, malgré nous, du paysage canadien, de nombreuses personnes continuent de tomber dans le panneau d'une des plus connues: l'«arnaque de paiement urgent». Plus de 700 individus en ont été victimes depuis le mois de juin dernier.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui risque d'intéresser un grand nombre d'entre vous. En effet, on a tous ou presque reçus au moins une fois un appel d'une organisation de fraudeurs se faisant passer pour Service Canada nous alertant qu'un mandat d'arrêt a été émis à l'encontre de notre personne. Si cette fraude, appelée «arnaque de paiement urgent», est bien connue des Canadiens, elle parvient tout de même à piéger de nombreuses personnes. D'après le Centre antifraude, 739 personnes sont tombées dans le panneau depuis le mois de juin dernier, ce qui représente des pertes de 1,5 M$.

«C’est à peu près toute personne qui a un téléphone qui reçoit ces appels. Il y en a partout au Canada. C’est un appel qui pousse les gens à réagir. Leur but est de faire peur au monde et de provoquer une réaction immédiate», précise Jeff Thompson, analyste national de renseignements à la GRC pour le Centre antifraude du Canada. La Presse explique que ces fraudeurs qui opèrent en groupe de 3 utilisent une technique appelée "spoofing" qui leur permet de faire apparaître de faux numéros de téléphone sur l'afficheur de la personne contactée.

Crédit photo: Adobe Stock

Si l'«arnaque de paiement urgent» est dans le viseur des forces de l'ordre depuis 2014, elle est utilisée encore aujourd'hui par des fraudeurs. La Presse indique que les personnes âgées et les nouveaux arrivants en sont les principales victimes. «Malheureusement, beaucoup se font avoir. Si je parle à mes parents, il est évident pour eux que l’afficheur de leur téléphone est fiable», a confié au quotidien Benoît Richard, porte-parole du corps policier québécois. 

«Les gens doivent savoir qu’il n’y a aucun organisme gouvernemental qui va exiger un paiement immédiat pour quelque raison que ce soit», rappelle Benoît Richard. Si vous avez été la cible de ce genre d'appels frauduleux, La Presse indique qu'il est encouragé de faire un signalement au Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501 ou via son Système de signalement des fraudes en ligne.

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock