Nouvelles générales : La campagne de sociofinancement pour aider l'agent blessé est suspendue temporairement.

La campagne de sociofinancement pour aider l'agent blessé est suspendue temporairement.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Aurélien Hallade, l'agent de sécurité qui est à l'origine d'une campagne de sociofinancement afin de venir en aide à Philippe Jean, un père de cinq enfants qui est aussi gardien de sécurité et qui aurait été délibérément heurté par un client dans le stationnement du Walmart de Sherbrooke, a annoncé avoir suspendu l'opération, en raison des nouvelles informations quant à l'incident qui ont été dévoilées dans les dernières heures.

Des images filmées par des caméras de surveillance montreraient que dans les minutes qui ont précédé la violente agression de l'agent de sécurité, ce dernier aurait bloqué la route au conducteur en utilisant son propre camion, puis que Philippe Jean aurait bondi sur le capot de la voiture du client, tout en frappant sur son pare-brise.

Depuis que les médias locaux ont commencé à diffuser ces nouvelles informations, le récit "officiel" entourant cette agression a donc été modifié et c'est pourquoi Aurélien Hallade a jugé bon de suspendre temporairement la campagne de sociofinancement qui avait déjà recueilli près de 150 000 dollars afin de venir en aide à la famille de Philippe Jean.

Dans un message vidéo qu'il a diffusé mardi en après-midi, Hallade a notamment expliqué que les dons effectués jusqu'ici étaient en sécurité et que lorsque tous les faits concernant cette agression seraient connus, les donateurs seraient invités à choisir la suite des choses.

Selon Hallade, les donateurs seront donc en mesure de décider s'ils remettront leur don à une association ou s'ils reprendront tout simplement leur don. Évidemment, ceux et celles qui désireraient continuer à venir en aide aux proches de Philippe Jean pourront aussi le faire.

Comme Hallade l'a expliqué, cette décision difficile de suspendre la campagne a dû être prise, car sa priorité est de présenter une image positive du métier d'agent de sécurité à la population et ainsi, si les faits allégués quant à l'attitude de Philippe Jean s'avèrent fondés, cela irait en opposition directe avec l'objectif visé par la campagne.

Plus de détails à venir...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: iStock