Nouvelles générales : La crise sanitaire va s'aggraver aux États-Unis selon des modèles épidémiologiques

La crise sanitaire va s'aggraver aux États-Unis selon des modèles épidémiologiques

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les États-Unis sont toujours le pays le plus touché par la COVID-19, la crise sanitaire devrait s'aggraver selon la dernière mise à jour des modèles épidémiologiques. La barre des 150 000 décès pourrait être dépassée d'ici le 1er août.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle inquiétante. En effet, selon la dernière mise à jour des modèles épidémiologiques, la crise sanitaire devrait s'aggraver aux États-Unis. Alors qu'au moment d'écrire ces lignes, le pays compte plus de 139 000 morts, il pourrait atteindre les 151 000 décès d'ici le 1er août. Un nombre qui pourrait grimper jusqu'à 157 000 décès d'ici le 8 août. Des chiffres publiés ce mardi pour le compte des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) par le Reich Lab, une équipe de l’université du Massachusetts. 

La Presse précise que la Californie, la Floride et le Texas devraient enregistrer plus de 1000 morts lors du prochain mois. Il s'agit des trois États qui ont le plus d'habitants au sein du pays.

Un autre modèle épidémiologique, réalisé par le modélisateur  indépendant Youyang Gu, prédit que les États-Unis comptabiliseront 227 000 décès d'ici le 1er novembre, souligne La Presse.

Si la situation semble complètement hors de contrôle, La Presse indique que le centre de recherche IHME, qui prévoit 224 000 morts d'ici le 1er novembre, affirme que le port du masque pourrait sauver la vie de 40 000 personnes d'ici le mois de novembre. «Si 95 % des Américains portaient des masques en sortant de chez eux, le nombre de morts baisserait de 40 000», a déclaré l'organisation qui a observé que de plus en plus d'Américains portent le masque.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock