La fille du président du Groupe Jean Coutu met fin à ses jours

Elle n'en pouvait plus de vivre avec la maladie de Lyme.

Grands Titres

La maladie de Lyme peut engendrer de nombreuses souffrances. C'est d'ailleurs ce qui a poussé la fille du président du groupe Jean Coutu, Amélie Champagne, à mettre fin à ses jours, rapporte TVA Nouvelles

La jeune femme n'avait que 22 ans, et c'est son père, Alain Champagne, qui a annoncé la triste nouvelle sur sa page LinkedIn.

« À  ma communauté LinkedIn… C'est avec le cœur lourd (et toujours sous le choc) que je partage la tragique nouvelle que notre belle Amélie (22 ans) s'est enlevée la vie dimanche dernier.

Chaque jour est extrêmement difficile… Joanne, Mathieu (19 ans) et moi nous appuyons l'un sur l'autre avec son amoureux Nic. Nous avons été témoins de la façon dont la vie était devenue difficile pour elle face à l'évolution des symptômes de la maladie de Lyme … après des années d'errance médicale au Québec - et finalement avoir obtenu un test positif aux États-Unis en juin dernier - au fil du temps et malgré les traitements récents, la maladie avait évolué bien au-delà des nombreux symptômes physiques et avait maintenant un impact sévère au niveau cérébral. Au fil du temps, Lyme l'a essentiellement kidnappée. Elle a été si courageuse tout au long de cette épreuve… elle aura finalement décidé de se libérer de cette douleur insupportable. Nous sommes convaincus qu'elle est maintenant en paix et que son esprit rayonne sur le grand nombre de personnes qu'elle a touchées au cours de son court séjour avec nous.

Pour ceux qui ont eu l'occasion de croiser sa route, Amélie a laissé une impression indélébile par sa personnalité attachante et empathique. Malgré les difficultés des dernières années, elle a persévéré à l'université, a continué à travailler dans un centre de répit pour enfants handicapés, commençait à faire du bénévolat dans un refuge pour sans-abri près de chez nous… et est restée jusqu’à la fin la bienveillante et pétillante membre de notre famille et amie. La résilience et l'optimisme continu dont elle a fait preuve face aux symptômes toujours croissants ont été et restent ma principale source d'inspiration.

Malgré le fait que chaque respiration et chaque instant sont douloureux à ce stade, en son honneur, nous essaierons de continuer à vivre nos vies avec la même altitude qu'elle a vécue la sienne.

Une longue route nous attend (chaque jour)… Nous espérons qu'Amélie soit maintenant en mesure de nous guider et de nous soutenir à y parvenir.

Nous t’aimerons pour toujours ma pinotte et chérirons chaque souvenir de nos merveilleux moments ensemble pour nous aider à avancer. Tu as fait de nous de meilleures personnes…À nous maintenant de relever le défi.

Prenez soin de vous tous.

Joanne, Alain, Mathieu et Nicolas », a-t-il annoncé. 

Ce n'est qu'en juin dernier que la jeune femme a reçu son diagnostic, après plusieurs années de souffrance.

Nos condoléances à tous ses proches.