La fillette de 4 ans impliquée dans l'accident en Beauce est décédée

Un accident de la route a décimé une famille qui revenait du Village Vacances Valcartier

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 1 an
La fillette de 4 ans impliquée dans l'accident en Beauce est décédée
Facebook

Une famille qui revenait d'une journée au Bora Parc du Village Vacances Valcartier a été impliquée dans une violente collision avec un poids lourd. Le père et deux enfants sont décédés, tandis que la mère et les deux autres enfants ont subi de graves blessures.

C'est mercredi après-midi, sur la route 112, entre Saint-Frédéric et Vallée-Jonction que la fourgonnette qui contenait les six membres de la famille a été percutée de plein fouet par un camion semi-remorque qui venait en sens inverse.

Le père de 42 ans, Henrik Asselin, ainsi que son fils de 12 ans et sa fille de quatre ans, ont perdu la vie, tandis que la mère et les deux autres enfants sont toujours hospitalisés.

Pour le moment, les autorités ignorent toujours les circonstances de l'accident, d'autant plus que le tronçon où la collision s'est produite est une ligne droite.

Des proches de la famille, dont Antonin Marcoux, disent croire que la fatigue a peut-être joué un rôle dans cette tragédie: «Ils [les parents] sont tous les deux producteurs laitiers bio, c’est un dur métier, je suis moi-même producteur laitier. J’aime mieux croire en la théorie de la fatigue après une journée de plaisir avec la famille.»

Antonin Marcoux a ajouté que les survivants de la tragédie auraient encore un long chemin à parcourir: «La plus jeune est actuellement en transport vers le [centre hospitalier] Sainte-Justine, mais on ne craint pas pour sa vie . Pour son autre fils, il réagit bien à l’opération, mais il est toujours dans un état critique.»

Normand Jacques a été l'une des premières personnes à intervenir sur la scène d'accident. L'homme a expliqué au Journal de Québec: «On a entendu comme une explosion, un gros boum! On pensait qu’une voiture venait de défoncer la maison.»

L'homme a contacté les autorités, puis il est aussitôt sorti afin d'aller offrir son aide.

Signalons enfin que les cinq personnes qui se trouvaient à bord du camion du Centre de formation en transport de Charlesbourg n’ont pas subi de blessures graves.

Plus de détails à venir...