Nouvelles générales : La Floride rouvre ses plages et ses hôtels malgré un nombre record de cas de coronavirus

La Floride rouvre ses plages et ses hôtels malgré un nombre record de cas de coronavirus

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que lundi et mardi, la Floride a enregistré plus de 2 500 nouveaux cas de coronavirus chaque jour et que plus de 82 700 personnes ont été testées positives, en plus des 3000 décès causés dans le "Sunshine State" depuis le début de la pandémie, l'État du sud-est des États-Unis a quand même décidé de rouvrir peu à peu son économie.

 Kathia Joseph, propriétaire de la boulangerie française Blue Paris à Miami Beach, a expliqué aux médias locaux que cette réouverture était compliquée, puisque de nombreux touristes se montrent rébarbatifs à l'idée de respecter les consignes des autorités sanitaires. Le port du masque est notamment un sujet récurrent de désaccord, tandis que peu de touristes semblent se soucier des mesures de distanciation sociale: "Ce n'est pas facile. Nous devons être derrière eux, leur demander de porter des masques. Certains ne le prennent pas bien du tout."

Diane, 60 ans, qui est une voyageuse en provenance du Texas qui a décidé d'aller se reposer en Floride affirme avoir été perturbée en réalisant que seule la moitié des touristes semblent vouloir se plier aux règles: "On dirait que les gens veulent juste reprendre leur vie et sont décidés à en assumer le risque."

Pour ce qui est du maire de Miami Beach, Dan Gelber, ce dernier a tenté de calmer le jeu en déclarant à l'AFP qu'il "ne s'agit pas d'éliminer le risque, mais de le contrôler. [...] Même si nous ne pouvons pas obliger 100% des gens à respecter les règles, si la majorité le fait, nous réduirons déjà considérablement la transmission du virus et sauverons des vies".

Quant au gouverneur républicain Ron DeSantis, qui est reconnu comme étant un allié du président Donald Trump, celui-ci a insisté sur l'importance de stimuler à nouveau l'économie: "Nous n'allons pas fermer; nous allons aller de l'avant. [...] Nous continuerons de recommander à la population âgée de pratiquer la distanciation sociale et d'éviter les foules."

Enfin, Aileen Marty, une experte en pandémie de l'Université internationale de Floride (FIU), à Politico, n'est pas du même avis et celle-ci affirme que la décision du gouverneur DeSantis d'accueillir le président Trump dans la ville de Jacksonville, dans le nord-est de l'État, afin de célébrer sa nomination attendue comme candidat à sa réélection, pourrait être une grave erreur: "Il pense que minimiser la menace que constitue le virus aide l'économie. Mais cela va avoir l'effet inverse parce que si les gens ne comprennent pas à quel point ce virus est dangereux, ils agiront de manière irresponsable."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Archives / Adobe Stock