Nouvelles générales : La frontière Canada États-Unis pourrait rester fermée encore au moins un mois

La frontière Canada États-Unis pourrait rester fermée encore au moins un mois

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la frontière entre le Canada et les États-Unis est fermée aux déplacements non essentiels jusqu'au 21 juin prochain, il se pourrait que cette fermeture soit prolongée pour au moins un autre mois.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui va intéresser tous ceux qui se demandent quand le tourisme reprendra avec nos voisins du sud. Si la frontière entre les 2 pays est fermée aux déplacements non essentiels jusqu'au 21 juin prochain, la chaîne de télévision explique que selon ses sources, il se pourrait que cette fermeture soit prolongée pour au moins un autre mois. La crise sanitaire n'étant pas encore sous contrôle aux États-Unis, une réouverture précoce de la frontière pourrait avoir des conséquences néfastes.

C'est notamment l'avis de Benoît Mâsse, professeur à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, avec qui Radio-Canada s'est entretenue. «Avec tout le travail que l'on a fait pour reprendre le contrôle de l'épidémie ici, de rouvrir la frontière, étant donné la situation aux États-Unis, ce serait repartir à zéro et revivre la situation où on l'était début mars». Il a également expliqué à la chaîne de télévision que la réouverture de la frontière aux déplacements non essentiels nécessiterait un niveau très faible d'hospitalisations et de décès pendant plusieurs semaines dans les 2 pays.

Crédit photo: Adobe Stock

Radio-Canada souligne que Benoît Mâsse prend l'exemple de la Nouvelle-Zélande et l’Australie pour illustrer ses propos. Les deux pays réfléchissent notamment à la mise en place d’un espace commun où les voyages seront autorisés. «C’est ce qu’on doit faire nous aussi. Chaque fois qu’on ouvre une frontière, il faut s’assurer que le pays avec lequel on ouvre est en bon contrôle de la pandémie. Mais les États-Unis sont très hétérogènes et j’ai de la misère à voir le jour où tous les États américains seront en parfait contrôle».

Radio-Canada précise que le 8 juin dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé l'autorisation d'entrée aux étrangers qui ont de la famille immédiate au Canada. «Nous introduisons une exemption limitée pour permettre aux membres de la famille immédiate de citoyens ou de résidents permanents de venir au Canada», avait-il déclaré lundi dernier.

Rappelons qu'au moment d'écrire ces lignes, les États-Unis sont toujours le pays le plus touché par la COVID-19 avec 2 163 399 cas enregistrés depuis le début de la crise sanitaire. Parmi eux, il y a 1 175 443 cas actifs, 870 077 guérisons et 117 879 décès. À titre de comparaison, le Canada compte 98 968 cas, dont 30 246 actifs, 60 524 guérisons et 8198 décès. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock