Nouvelles générales : La mairesse de Montréal, Valérie Plante, défend son projet de bande dessinée en pleine pandémie

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, défend son projet de bande dessinée en pleine pandémie

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le monde entier traverse une crise sanitaire historique, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a défendu son projet de bande dessinée lors d'un point de presse, ce lundi.

Valérie Plante est en effet la co-auteure de la BD « Simone Simoneau - chronique d'une femme en politique » qui s'intéresse notamment à la place des femmes en politique. 

Ce projet, a été initié en 2013, d'après la mairesse, et s'est terminé avant la crise actuelle. 

« Toute la rédaction de mes textes, parce que je suis une auteure, ça s’est terminé en décembre 2019. Donc pendant la COVID, j’étais toute là et ça ne m’empêche pas de faire mon travail », a-t-elle défendu au micro de TVA Nouvelles. 

« Je pense qu’il y aura toujours des gens pour critiquer, mais moi je considère que ce n’est pas incompatible et, surtout, ça ne m’empêche absolument pas de faire mon travail », a-t-elle insisté. 

La bande dessinée doit être publiée cet automne, alors que la crise sanitaire est toujours en cours et que le risque d'une deuxième vague suscite toujours de nombreuses inquiétudes. Est-ce un bon moment pour publier un tel ouvrage? Valérie Plante, elle, semble impatiente de faire connaître sa BD au grand public.

« J’ai très hâte que les gens rencontrent ce personnage de Simone Simoneau parce qu’au final, moi ce que j’ai envie, c’est de montrer un peu les dessous de la politique et de donner le goût à d’autres, dont des femmes, des filles, des hommes, de se lancer en politique parce que je trouve que c’est une façon incroyable de pousser son engagement citoyen », a expliqué Valérie Plante. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie