Nouvelles générales : «La pire chose à faire, ce serait de dire à tout le monde de sortir en même temps au mois de septembre»

«La pire chose à faire, ce serait de dire à tout le monde de sortir en même temps au mois de septembre»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le premier ministre québécois François Legault, a ramené le concept d'immunité collective ou « naturelle » en conférence de presse, ce jeudi. 

« La pire chose à faire, ce serait de dire à tout le monde de sortir en même temps à l’automne, au mois de septembre », a déclaré François Legault. 

Le premier ministre du Québec a dit « qu'il faut qu'une immunité se développe dans les prochains mois » au sein de la population, car un vaccin pourrait ne pas être disponible avant deux ans. 

« Il faut qu'il y ait, oui une immunité, mais très graduelle », a-t-il insisté tout en expliquant qu'il faut « protéger les gens les plus vulnérables, qui ont 60 ans et plus ». 

« Plus il a de gens immunisés, moins il y a de risques de voir une augmentation exponentielle », a martelé François Legault. « Il faut que les gens tranquillement se déconfinent, mais tranquillement, graduellement. »

D'après le directeur national de la Santé publique, le Dr Horracio Arruda, il faudrait que le taux d'immunité de masse soit autour de 60 % à 80 % pour freiner l'épidémie. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Capture d'écran