Nouvelles générales : La police arrête l'un des dix pédophiles les plus recherchés au monde en France

La police arrête l'un des dix pédophiles les plus recherchés au monde en France

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En Gironde, la police a procédé à l'arrestation d'un des dix pédophiles les plus recherchés au monde. 

L'homme de 40 ans, qui est notamment suspecté d'avoir violé ses deux filles de 4 et 8 ans, aurait aussi contribué à alimenter des sites pédopornographiques.

Au sujet de l'arrestation de ce suspect, la procureure de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie, a expliqué qu'il "était devenu l'une des dix cibles prioritaires mondiales". La procureure a ajouté: "Il permettait à des milliers d'internautes dans le monde d'avoir accès à des photographies ou vidéos à caractère pédopornographique."

Pour sa part, Eric Bérot, chef de l'office central pour la Répression des Violences aux Personnes (OCRVP), qui est sur la piste du suspect depuis 2014, a déclaré: ""C'était un super administrateur de sites pédopornographiques, qui ressemblait à Monsieur Tout le monde. [...] Il n'échangeait qu'en anglais. Nous n'avions aucune indication sur sa nationalité. Puis, avec la cyber-infiltration, nous avons réussi à l'identifier."

La procureure Frédérique Porterie a ajouté: "Un internaute était particulièrement ciblé par l'ensemble des services répressifs mondiaux depuis plusieurs années, utilisant un pseudonyme et qui administrait sur le darknet deux sites pédopornographiques [...] sur ces réseaux des photos et vidéos de sa propre production". La procureure a aussi précisé que "les enquêteurs de l'OCRVP ont réussi à identifier son adresse IP".

L'avocat du suspect, Me Simon Takoudju, a indiqué que son client souhaitait collaborer avec les autorités et qu'il reconnaissait totalement l'horreur des chefs d'accusation portés contre lui: "Il s'est senti pris dans un engrenage avec l'impossibilité d'en sortir (...) depuis des années, il aurait voulu stopper tout cela. Cette arrestation quasiment salvatrice lui permettra (...) peut-être de trouver les raisons qui l'ont poussé à faire cela."

Enfin, le maire de Fontenac, la ville où vivait le suspect, a dénoncé les gestes portés par celui-ci: "Toucher aux enfants, c’est terrible, ça fait plus de 6 ans qu’on le recherchait, ça me révolte. Pour sa famille, ses enfants, son épouse… C’est horrible."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran