Nouvelles générales : La police met la population en garde contre un nouveau type de fraudes par texto.

La police met la population en garde contre un nouveau type de fraudes par texto.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

La police a mis la population en garde contre un nouveau type d'arnaque qui a fait son apparition au Saguenay. Cette nouvelle façon de frauder consiste à subtiliser un numéro de téléphone cellulaire afin de soutirer de l’argent aux victimes en ayant accès à leurs cartes de crédit ou à leurs comptes de paiement.

Comme l'a indiqué le Service de police de Saguenay (SPS), les fraudeurs qui utilisent ce stratagème commencent tout d'abord par faire transférer le compte d’une personne vers une autre entreprise en faisant la demande auprès d'un fournisseur de téléphonie cellulaire.

Par la suite, la victime ciblée par ce transfert recevra une alerte de son fournisseur téléphonique lui demandant de le contacter dans l'éventualité où ce transfert ne serait pas désiré, mais de nombreuses personnes préfèrent ignorer ce message, croyant qu'il s'agit justement d'une arnaque.

Puisque le fournisseur de téléphonie cellulaire ne reçoit aucun signalement, le transfert est donc effectué, ce qui permet aux fraudeurs d'avoir accès à certaines données qui se trouvent à l’intérieur de l’appareil.

Voici un exemple d'un vrai texto envoyé par un fournisseur de téléphonie cellulaire:

Selon ce qu'a révélé le SPS, de nombreuses victimes de cette nouvelle forme d'arnaque ont déjà été signalées et dans certains cas, on parle de fraudes pouvant s'élever jusque dans les milliers de dollars.

Le SPS recommande donc fortement à la population de ne pas ignorer les messages textes en provenance de leur fournisseur de téléphonie cellulaire, tout en prévenant que ceux-ci surviennent généralement en fin de soirée, vers 21h30 ou 22h.

Dans l'éventualité où vous recevriez un message de la sorte, il est vivement conseillé de contacter son fournisseur afin de s'assurer directement avec lui que vos services n'ont pas été modifiés à votre insu.

Rappelons qu'il est déconseillé de contacter votre fournisseur en utilisant les coordonnées fournies dans le texto. Contactez plutôt votre fournisseur en utilisant un numéro officiel.

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Capture d'écran