Nouvelles générales : «La question du masque au secondaire va être réévaluée», dit Horacio Arruda

«La question du masque au secondaire va être réévaluée», dit Horacio Arruda

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les parents et les enseignants sont préoccupés alors que le plan de la rentrée du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, a été présenté en juin dernier sans aucune mise à jour depuis. Alors que la rentrée scolaire approche à grands pas, bon nombre de questions demeurent sans réponses. 

Lors de son point de presse de lundi, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a assuré qu'une mise à jour de ce plan sera présentée aux Québécois dès la semaine prochaine. 

« Un plan pour le retour a déjà été présenté à la mi-juin, mais il a besoin d'être actualisé », a avoué le ministre de la Santé. 

Parmi les préoccupations du réseau, il y a le port du masque qui est maintenant obligatoire dans tous les lieux publics fermés alors que ce n'était pas le cas en juin. 

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, a toutefois expliqué que le contexte « contrôlé » d'une salle de classe n'est pas le même qu'à l'épicerie par exemple, car l'enseignant peut faire respecter les consignes de la santé publique comme la distanciation physique par exemple. Il a tout de même avoué que « la question du masque au secondaire va être réévaluée ».

 

« Cet élément va être spécifiquement revu, parce que l’introduction du masque dans la communauté génère toute une série de questions. [...] Il y a plein d’éléments de cette nature qui vont être recommuniqués clairement aux différents acteurs », a-t-il expliqué. 

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a dit qu'au-delà d'un plan sur l'éducation ou la santé, il faudra un plan gouvernemental. Il a aussi assuré que le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, avait déjà eu « beaucoup de conversations » au sujet de la rentrée d'automne. 

« C’est sûr que le plan déposé en juin – M. Roberge le reconnaît – a besoin d’être actualisé. [...] Ce plan – c’est tout à fait normal, et c’est ce qui avait été prévu – va être actualisé la semaine prochaine », a déclaré Christian Dubé. 

« On va s’assurer qu’il n’y ait pas d’incohérence » a-t-il ajouté. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Capture d'écran