Nouvelles générales : «La saison ne semble pas avoir de répercussion sur la transmission du virus», déclare l'OMS

«La saison ne semble pas avoir de répercussion sur la transmission du virus», déclare l'OMS

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que la crise sanitaire fait encore de nombreux dégâts à travers le monde, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé ce mardi que la transmission du virus ne semble pas être influencée par les saisons. 

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du monde. En effet, lors de son point presse de mardi, l'OMS est revenue, à travers sa porte-parole Margaret Harris, sur l'impact des saisons sur la transmission de la COVID-19. Pour l'organisation, il semblerait que ces deux éléments ne soient pas liés. «La saison ne semble pas avoir de répercussion sur la transmission du virus». Autrement dit, l'été ne protège pas les gens d'une éventuelle contamination.

Pour illustrer ses propos, Margaret Harris a pris l'exemple des États-Unis et du Brésil, raconte BFM TV. Ces deux pays sont les plus touchés par la COVID-19 et pourtant le premier est au milieu de la saison estivale alors que le second est en plein hiver. «Il semble qu'il y a une idée persistante selon laquelle le virus est saisonnier (...) mais nous devons tous avoir en tête que c'est un nouveau virus, et même s'il s'agit d'un virus respiratoire, qui sont historiquement saisonniers, celui-ci se comporte de façon différente (...) Ce virus aime toutes les saisons», a insisté la porte-parole de l'OMS.

BFM TV souligne que Margaret Harris a toutefois évoqué la conjonction de la grippe et de la COVID-19 comme un phénomène inquiétant en perspective de l'hiver prochain. Elle en a profité pour dire que l'OMS encourage le plus grand nombre de personnes possible à se faire vacciner contre la grippe.

Au moment d'écrire ces lignes, plus de 17 millions de personnes ont été contaminées par la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire. Plus de 6 millions de cas sont considérés comme actifs. Malheureusement, plus de 666 000 personnes sont décédées de la maladie.

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock