Nouvelles générales : La tension monte encore d'un cran entre les États-Unis et la Corée du Nord

La tension monte encore d'un cran entre les États-Unis et la Corée du Nord

Et la Chine, alliée ou ennemie?

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
701 701 Partages

Les États-Unis souhaitent à présent « mettre la pression » sur la Chine afin qu'elle « agisse » contre l'armement nucléaire de la Corée du Nord.

C'est ce qu'a déclaré Nikki Haley, l'ambassadrice américaine à l'ONU, dimanche. Et ce, quelques jours seulement avant la visite du président chinois Xi Jinping, selon l'AFP. 

«Le seul pays qui peut stopper la Corée du Nord est la Chine et ils le savent (...) Ils doivent agir et nous allons continuer à mettre la pression sur la Chine pour qu'ils agissent», a déclaré Nikki Haley durant une entrevue à ABC.

Attendu jeudi et vendredi en Floride pour une rencontre avec Donald Trump, le président chinois rencontrera pour la première fois son homologue américain au sujet de la crise nucléaire avec la Corée du Nord.  

Par ailleurs, Donald Trump a publié un statut sur Twitter comme quoi cette rencontre sera « très difficile » à cause des mésententes commerciales entre les États-Unis et la Chine. 

Rappelons que ce n'est pas la première fois que Donald Trump laisse entendre qu'il pourrait planifier une action militaire contre la Corée du Nord si le pays refuse d'obéir. Il avait déclaré en mars qu'il était prêt à utiliser «la totalité des capacités militaires des États-Unis» pour «contrer les missiles balistiques nord-coréens».

Mais la Chine pourrait émettre certaines réserves à presser la Corée du Nord, selon l'ancien ministre de la Défense de Barack Obama, Ashton Carter, en entrevue sur la chaîne ABC

«Ils ont peur d'un effondrement de la Corée du Nord (...) qui créerait une Corée unifiée, alliée aux États-Unis, à leur frontière », a-t-il expliqué. 

Partager sur Facebook
701 701 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Fotolia