Nouvelles générales : Le 5e «Parking Day» de Montréal a lieu aujourd’hui !

Le 5e «Parking Day» de Montréal a lieu aujourd’hui !

218 places de stationnement seront transformées ce vendredi !

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Pour une 5e année consécutive, Montréal célébrera le Parking Day alors que 16 arrondissements ont accepté de voir certains espaces de stationnement reconvertis pour la journée dans un but éducatif. Comme le rapporte le journal «24 heures», on retrouvera ainsi des «lieux de sensibilisation à des enjeux environnementaux, de création artistique, de lecture, de détente, de jeux, de dégustations, de méditation ou même de réparation de vélos».

«C’est une journée durant laquelle on essaie de repenser notre ville en repensant le transport, très présent en ville, a expliqué au quotidien montréalais Félix Gravel, responsable campagnes transport, GES et aménagement du territoire au Conseil régional de l’environnement de Montréal, entité qui supervise l’événement. Actuellement la loi dit qu’il est interdit d’utiliser une place de stationnement à toute fin autre que l’entreposage d’une automobile, on accepte donc de dédier une des plus grandes parties de l’espace public à cet entreposage automobile. Si on utilisait ce sol autrement, c’est fou le potentiel qu’on aurait !»

Toujours aux dires de M. Gravel, on retrouve environ trois millions de places de stationnement dans la métropole. «On pourrait mieux les utiliser et les partager, on pourrait aussi au minimum les verdir pour que ce ne soit pas juste de l’asphalte, question de faire des stationnements un peu plus éco-responsables; et je pense aussi qu’ils pourraient être plus modulables, pour ceux qui souhaiteraient de temps à autre les utiliser pour présenter des œuvres, ou autre.»

L’homme à la tête du Parking Day souligne néanmoins l’existence d’espaces nommés «placottoirs», des cases de stationnement reconverties et dédiées aux activités sociales.

«On est avant-gardistes à Montréal, lance Félix Gravel. Ces aménagements saisonniers ou parfois permanents font en sorte qu’on réaménage des intersections voire même des cœurs de quartier en entier avec simplement quelques places de stationnement. On le voit avec la Place de Castelnau et la Place Shamrock par exemple.»

M. Gravel demeure conscient des besoins énormes en stationnement, mais estime qu’il faudrait privilégier les places «hors rue», avec des lieux souterrains ou étagés.

«L’espace sur rue est le plus essentiel parce que c’est notre lieu de rencontre, c’est l’embellissement de la ville, a-t-il précisé au «24 heures». Il y a un besoin que je comprends, mais je pense qu’il y a plein d’autres solutions que de mettre des places sur rue.»

Le Parking Day, qui est aujourd’hui un événement international, a été lancé en 2005 à San Francisco. Avis aux intéressés, vous pouvez trouver la liste complète des aménagements offerts à l’adresse Internet suivante : parkingdaymontreal.org/installations

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: «24 heures» et Parking Day Montréal | Photo : Parking Day Montréal