Nouvelles générales : Le Brésil devient le premier pays à entrer en phase III des tests d’un vaccin chinois.

Le Brésil devient le premier pays à entrer en phase III des tests d’un vaccin chinois.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Le laboratoire Sinovac Biotech a annoncé à l'AFP que les tests de phase III du vaccin chinois Coronavac contre le coronavirus débuteraient ce mardi au Brésil, ce qui en fera le premier pays à se lancer dans cette expérience.

La durée prévue de la phase III sera de trois mois et 9000 volontaires parmi les personnels de santé recevront des injections. Il s'agit de la dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle homologation.

C'est l’Institut public de référence Butantan qui mènera ces tests et si ceux-ci s'avéraient comme étant concluants, 120 millions de doses devront être produites au début 2021.

Une femme médecin de 27 ans qui a été la première candidate à se soumettre à l'expérience a révélé dans une vidéo publiée par l’Hôpital des Cliniques de la Faculté de Médecine de l’Université de Sao Paulo: "Je suis très heureuse de pouvoir participer à cette expérience, on vit un moment unique et historique, et c’est ce qui m’a poussée à faire partie de ce projet."

De nombreux secteurs du Brésil feront l'objet de ces essais. Sao Paulo a reçu lundi par avion près de 20 000 doses du Coronavac, tandis qu'on enverra aussi des doses à Rio de Janeiro, Minas Gerais, Rio Grande do Sul, Paraná, et dans la capitale Brasilia.

Le Brésil occupe malheureusement la deuxième place après les États-Unis dans le palmarès des pays qui ont été les plus sévèrement touchés par la COVID-19. On y a dénombré jusqu'ici 80 000 décès et plus de 2,1 millions de personnes contaminées.  

Le vaccin sera administré en deux doses qui seront injectées à 14 jours d’intervalle.

Il faut savoir qu'un autre vaccin est présentement en phase III de tests au Brésil depuis la fin juin et il s'agit du vaccin qui a été conçu par l’Université d’Oxford et le laboratoire britannique AstraZeneca, le ChAdOx1 nCoV-19. Ce vaccin est aussi testé au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.

Rappelons enfin que depuis le début de la pandémie de COVID-19, le nouveau coronavirus a fait 610 000 morts dans le monde.

Source: La Presse · Crédit Photo: iStock