Nouvelles générales : Le confinement déclenche un baby-boom dans un zoo colombien

Le confinement déclenche un baby-boom dans un zoo colombien

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La pandémie de COVID-19 a eu beaucoup d'effets négatifs sur les entreprises et les organisations qui doivent compter sur l'affluence de visiteurs, mais voilà qu'un zoo de la Colombie a réalisé que le confinement avait eu des impacts très positifs auprès de sa population d'animaux, chez qui on a observé un baby-boom!

Nestor Varela, directeur scientifique du Bioparc Ukumari, qui est situé à 16 km de Pereira, dans l’ouest du pays, a déclaré à l'AFP que depuis le 6 mars dernier, son organisation avait observé les naissances de deux suricates, deux autruches, deux buffles, ainsi qu'un cerf à queue blanche: "Face à la solitude due à l’absence de visiteurs [...], l’augmentation des reproductions nous apporte une grande joie."

Selon ce qu'a indiqué la directrice, Sandra Correa, ces naissances sont un baume pour les 90 employés du zoo, étant donné que la situation financière actuelle est particulièrement très difficile: "C’est très dur. Nous sommes affectés surtout sur le plan économique parce que nous vivons des entrées des visiteurs."

Crédit photo: Page Facebook Bioparc Ukumari
Crédit photo: Page Facebook Bioparc Ukumari

Ironiquement, alors que l'argent se fait rare pour le zoo, celui-ci vit présentement sa "plus grande activité reproductive due à la diminution des contacts avec des visiteurs".

À titre d'exemple, en raison de l'absence de visiteurs, des autruches ont pondu dans une zone très fréquentée en temps normal et selon Varela, les oiseaux ont "décidé d’y couver leurs œufs. Nous les avons laissés faire et, étant plus tranquilles, ils ont mené à bien l’incubation de manière naturelle".

Souhaitons maintenant que ces animaux puissent pleinement profiter du retour des visiteurs!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook