Nouvelles générales : Le cyberpédophilie en forte hausse au Canada durant la crise sanitaire

Le cyberpédophilie en forte hausse au Canada durant la crise sanitaire

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que la pandémie est loin d'être terminée, l'exploitation sexuelle des enfants est en forte hausse au Canada depuis le début de la crise sanitaire. Les agresseurs profitent que les enfants passent plus de temps en ligne pour essayer d'abuser d'eux.

C'est CBC/Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle alarmante. En effet, l'exploitation sexuelle des enfants est en forte hausse au Canada durant la crise sanitaire. Les autorités ainsi que les experts expliquent que les agresseurs profitent que les enfants passent plus de temps en ligne en ce moment pour perpétrer leurs crimes. Stephen Sauer, le directeur de Cybertip.ca, explique que son organisation a constaté une augmentation de 81% de l'exploitation sexuelle des enfants au cours des mois d'avril, mai et juin. «Il semble que ce soit une épidémie en ligne en ce moment», confie-t-il.

Même son de cloche du côté du sergent Anorld Guérin de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui explique que le Centre national contre l'exploitation d'enfants (CNCEE) a lui aussi connu une hausse de l'exploitation sexuelle d'enfants au cours de la crise sanitaire. Il a expliqué à CBC/Radio-Canada que les agresseurs opèrent sur les sites de diffusion en direct, les médias sociaux et sur le "dark web". Ils sont à la recherche d'enfants pour discuter en ligne ou bien pour les rencontrer en personne dans le but les agresser sexuellement.

Crédit photo: Adobe Stock

CBC/Radio-Canada raconte que pour le sergent Anorld Guérin, il n'y a pas de doute que cette hausse est due à la crise sanitaire. «Nous pensons que cette augmentation est définitivement reliée à la COVID parce que plus de gens sont chez eux. Plus de gens sont en ligne et les enfants passent un temps excessif devant des écrans que ça soit des ordinateurs ou des appareils mobiles». Il précise que de grandes entreprises comme Microsoft, Google et Facebook les aident à recenser des actes d'exploitations sexuelles.

À titre d'exemple, CBC/Radio-Canada indique que 18 hommes de l'Alberta font face à un total de 65 accusations liées à l'exploitation sexuelle d'enfants en ligne. La chaîne de télévision précise que le Canada n'est pas un cas isolé qu'une forte hausse de l'exploitation sexuelle d'enfants a été découverte aussi en Europe au cours de la crise sanitaire.

Source: CBC/Radio-Canada · Crédit Photo: Adobe Stock