Nouvelles générales : Le «défi Benadryl» sur TikTok inquiète les autorités

Le «défi Benadryl» sur TikTok inquiète les autorités

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un défi qui gagne en popularité sur le réseau social TikTok et qui consiste à prendre suffisamment de Benadryl pour provoquer des hallucinations commence grandement à inquiéter les autorités.

Pour le moment, c'est du côté des États-Unis que l'on rapporte principalement des cas, dont une adolescente de 15 ans qui est décédée dans la région d’Oklahoma City, en plus de trois cas d'hospitalisations pour surdose chez des adolescents du Texas.

Le docteur Dominic Chalut, qui est urgentologue à l’Hôpital de Montréal pour enfants, a expliqué au journal La Presse: "Le Benadryl n’est pas nécessairement bénin. Quand on suit le dosage, pas de problème, ça va bien aller. Mais quand on outrepasse les doses habituelles, c’est là que les problèmes peuvent arriver."

Les effets secondaires qui peuvent être causés par une surdose de cet antihistaminique peuvent aller de la bouche sèche et de la vision embrouillée à des hallucinations, des convulsions et un rythme cardiaque accéléré. 

De tels effets impliquent donc de nombreux risques. En ce qui concerne les hallucinations, on peut avoir affaire à des situations où le jugement d'une personne est considérablement affecté, tandis que pour les convulsions, les conséquences peuvent être très lourdes.

Le docteur Chalut a ajouté: "Et si les gens sont prédisposés à avoir des troubles cardiaques et qu’ils ne sont pas au courant, ça pourrait prédisposer à certaines arythmies cardiaques."

Toujours selon le docteur, une recette à suivre circule en ligne afin d'avoir le bon dosage qui produira les effets souhaités, mais celle-ci ne tient pas compte d'un facteur très important, car la toxicologie est souvent une question de dosage par poids.

Enfin, le docteur a conclu en déclarant: "Le poids de certains ados varie beaucoup. Donc pour un comprimé, ça va donner des milligrammes par kilo beaucoup plus élevés chez un petit gabarit que chez un gros gabarit, et l’effet toxique va être différent. [...] Il y a beaucoup de surchevauchement entre ce qui peut être toxique et ce qui peut être létal. Une même dose peut avoir des effets différents chez la personne X que chez la personne Y. Les effets ne sont pas prévisibles."

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock