Nouvelles générales : Le fraudeur Ronald Weinberg, ancien patron de Cinar, doit rembourser sa PCU

Le fraudeur Ronald Weinberg, ancien patron de Cinar, doit rembourser sa PCU

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) que Ronald Weinberg, le cofondateur et ancien grand patron de Cinar, avait touché la Prestation canadienne d’urgence (PCU).

Weinberg, qui avait été condamné à neuf ans de détention pour une fraude monumentale de 120 millions en 2016, profite depuis juin 2019 d’une libération conditionnelle totale.

Comme l'ex-homme d'affaires de 69 ans a aussitôt remboursé la somme de 2 000 $ qu'il avait touchée à l'aide de la PCU, la CLCC a fait savoir qu'elle n'imposerait aucune sanction à Weinberg, qui a même indiqué que son geste avait été "moralement mauvais" dans une lettre adressée à l'organisation. À cet effet, la CLCC a déclaré: "Dans les jours suivants, vous avez reconnu que votre demande d’aide financière était questionnable, comme vous être largement en mesure de subvenir à vos besoins. Vous étiez embarrassé par la situation."

Alors que la Commission dit croire que Weinberg a "appris quelque chose sur lui-même" et qu'il n'a pas l'intention de reprendre ses activités frauduleuses, l'intervenant de ce dernier a admis qu'il se questionnait quant à l’opportunisme du fraudeur.

Suite à cette décision de la CLCC, l'organisation a toutefois imposé à Weinberg la condition lui interdisant formellement d’obtenir une aide financière gouvernementale.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran