Nouvelles générales : Le Mexique refuse de laisser partir au Canada 5000 travailleurs temporaires

Le Mexique refuse de laisser partir au Canada 5000 travailleurs temporaires

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les travailleurs saisonniers sont d'une importance capitale pour l'industrie agricole canadienne, le gouvernement du Mexique a annoncé ce lundi qu'il refuse de laisser partir au Canada 5000 travailleurs temporaires tant qu'il n'en saura pas plus sur le décès de 2 de ses ressortissants.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour du pays. En effet, ce lundi, l'ambassadeur du Mexique au Canada, Juan Jose Gomez Camacho, a annoncé que son pays refuserait de laisser partir au Canada 5000 travailleurs temporaires tant qu'il n'en saura pas plus sur le décès de 2 de ses ressortissants. «C’est pour réévaluer avec les autorités fédérales, les provinces et les agriculteurs pourquoi ça s’est produit et s’il y a quoi que ce soit à corriger». Le pays souhaite aussi savoir quel est le plan du Canada pour que ce genre de tragédie ne se reproduise plus.

La Presse rappelle que le 5 juin dernier, un travailleur temporaire mexicain de 24 ans est décédé de la COVID-19 à l’hôpital régional de Windsor en Ontario alors qu'un autre est mort à la fin du mois de mai dans la même région. Juan Jose Gomez Camacho estime qu'il y a environ 300 travailleurs saisonniers mexicains qui travaillent au Canada et qui sont atteints de la maladie. 

Crédit photo: Adobe Stock

Le premier ministre ontarien Doug Ford a tenté de calmer le jeu ce lundi en expliquant que cette situation n'était pas la faute de ces travailleurs. «Ils sont venus ici, ils se sont isolés pendant deux semaines et ils l’ont contracté depuis qu’ils sont ici. Donc, je ne veux pas montrer du doigt ces travailleurs migrants qui travaillent dur. Ce sont de bonnes personnes, ils veulent bien faire et ils sont très travaillants».

Si cette rétention de travailleur est une mauvaise nouvelle pour le Canada, le Mexique a annoncé qu'il avait conscience de la situation et que le pays ferait de son mieux pour ne pas perturber les échéanciers saisonniers. La Presse souligne que ces Mexicains représentent environ la moitié des travailleurs étrangers temporaires au sein de l'industrie agricole canadienne. «Nous comprenons le rôle que jouent ces travailleurs dans votre chaîne alimentaire», a confié Juan Jose Gomez Camacho.

En réaction à cette annonce, le gouvernement canadien a émis un communiqué pour indiquer que la santé de ces travailleurs était une priorité. «Notre gouvernement continuera de dialoguer et de travailler en étroite collaboration avec l’ambassadeur et d’autres responsables mexicains pour garantir que leurs citoyens sont en sécurité et reçoivent le soutien dont ils ont besoin lorsqu’ils viennent travailler au Canada».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: iStock