Nouvelles générales : Le ministre de la Santé estime qu'appliquer les mesures sanitaires est «une question de vie ou de mort»

Le ministre de la Santé estime qu'appliquer les mesures sanitaires est «une question de vie ou de mort»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le ministre de la Santé Christian Dubé s'est félicité de la gestion de la crise sanitaire lors d'un point presse donné ce mardi, il estime que le Québec peut mieux faire et a essayé de convaincre les personnes récalcitrantes à appliquer les mesures sanitaires.

C'est Le Reflet qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. En effet, ce mardi lors d'un point presse, le ministre de la Santé Christian Dubé s'est adressé aux Québécois qui pensent que les mesures sanitaires sont inefficaces. «Chaque cas peut entraîner un décès. Des vies sont en jeu. Il y a encore des gens qui ne comprennent pas que c’est une question de vie ou de mort», a-t-il insisté. Selon lui, l'application de ces mesures est essentielle pour le bien de la province.

«D’abord, faisons-le pour nos aînés. Puis, pour éviter d’engorger les hôpitaux, afin de laisser de la place aux autres opérations. Aussi, il faut préserver la santé et penser à la vie des employés du milieu de la santé. Finalement, si nous faisons tout cela, nous serons capables de repartir l’économie», a-t-il expliqué ce mardi. Il est également revenu sur la ténacité de la COVID-19. «Le virus est un feu de bosquet. Chaque fois qu’il y a un coup de vent, il prend de l’ampleur. Il faut éviter qu’il se transforme en feu de forêt».

Le ministre de la Santé a tout de même distribué de bonnes notes ce mardi en en affirmant fièrement que «le Québec est parmi les endroits dans le monde où la pandémie est actuellement la mieux contrôlée». Le déconfinement a été selon lui un succès. «Le résultat est qu’on a très bien réussi à contrôler le niveau d’augmentation de la COVID-19. Je veux remercier les Québécois, car nous n’avons pas réussi cela par magie. On a réussi parce que la vaste majorité des Québécois ont respecté les mesures sanitaires. Je tiens aussi à remercier les équipes médicales».

Pour que la situation soit sous contrôle, Christian Dubé a indiqué qu'il fallait qu'il y ait «moins de 20 cas par million d’habitants en moyenne». Une performance que la province a réussie au cours de la semaine écoulée. «La moyenne des 7 derniers jours au Québec est de 10 cas par million d’habitants». Le ministre de la Santé indique que désormais la province «doit donc maintenir cet objectif» et pour le mener à bien le gouvernement «a besoin de la collaboration de tous les Québécois».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Reflet · Crédit Photo: Facebook