Nouvelles générales : Le mois d'août pourrait être très décevant selon MétéoMédia

Le mois d'août pourrait être très décevant selon MétéoMédia

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La chaîne de télévision consacrée à la météorologie explique dans un de ses articles que le mois d'août pourrait être décevant en termes de températures. Toutefois, il y a de fortes chances pour que la chaleur soit au rendez-vous.

C'est MétéoMédia qui rapporte cette nouvelle qui risque d'intéresser un grand nombre d'entre vous. En effet, le mois d'août pourrait être décevant en termes de températures au Québec. La chaîne de télévision indique que cela est une simple hypothèse compte tenu de ce qu'il s'est passé au cours des années précédentes. La chaleur pourrait donc être tout de même au rendez-vous au mois d'août. D'ailleurs dans cette optique, Réjean Ouimet, expert météorologue chez MétéoMédia, a déclaré que «nous sommes dans un contexte atmosphérique de sécheresse, plus que de pluie».

MétéoMédia précise qu'avant le début des années 2000, le mois d'août connaissait des baisses de température une année sur deux à Montréal entre 1942 et 2000. Toutefois, l'entrée dans le 21e siècle a complètement changé la donne. En effet, le mois d'août y est décevant seulement une année sur 4. «Il est plus rare que le mercure soit plus frais en août, mais c’est tout de même possible», explique Réjean Ouimet.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Dans la ville de Québec, MétéoMédia indique que parmi les 9 années où le mois d'août était marqué par de faibles températures, 5 d'entre elles ont connu des mois d'août plus froids que les mois de juin et juillet. «Ce qui accentue l’impression que le mois d’août est décevant», indique Réjean Ouimet.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

L'expert météorologue chez MétéoMédia note aussi qu'il est très rare d'avoir un mois d'août frais après un mois de juillet chaud. «C’est arrivé à deux reprises dans le sud du Québec, en 2004 et en 2006», souligne-t-il. Il précise que le mois d'août 2006 est le seul mois des années 2000 à avoir enregistré une moyenne de températures plus basses que la normale saisonnière. «L’abondance de pluie a provoqué un régime plus frais qui, jumelé à un déficit de soleil, a empêché le thermomètre de monter», avance Réjean Ouimet.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: MétéoMédia · Crédit Photo: iStock