Nouvelles générales : Le Parti Québécois demande au gouvernement de rendre le port du masque obligatoire à Montréal

Le Parti Québécois demande au gouvernement de rendre le port du masque obligatoire à Montréal

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les parlementaires ont fait leur rentrée ce mercredi 13 mai après 2 mois d'absence, le Parti Québécois en a profité pour demander au gouvernement de rendre le port du masque obligatoire dans les transports en commun et dans les lieux publics à Montréal.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. En effet, le Parti Québécois a demandé au gouvernement de rendre le port du masque obligatoire. Pascal Bérubé, le chef par intérim, souhaite que le masque soit obligatoire dans les transports en commun ainsi que dans les lieux publics. «Rien n’empêche le gouvernement du Québec de décréter dans les prochains jours, les prochaines heures (...) Donnons les moyens à la Ville de Montréal d’acheter des masques (...) Décaissons de l’argent pour Montréal», a-t-il déclaré.

Une demande à laquelle François Legault n'a pas fermé la porte, indique La Presse. Pour lui, elle sera réaliste lorsque le Québec aura assez de masques à sa disposition.«Si, dans les prochains jours, puis on y travaille fort, on a assez de masques pour être capable d'en donner à tous ceux qui utilisent le transport en commun, bien là, on pourra avoir la discussion. Malheureusement, actuellement, même si on travaille très fort, il n'y a pas la disponibilité qu'on aurait besoin», a expliqué le premier ministre.

De son côté, le Parti Libéral a réclamé que le port du masque soit obligatoire dans les transports en commun dans l'ensemble du Québec, souligne La Presse. Pour que tous les citoyens puissent en profiter, le parti d'opposition estime qu'il faudrait que les sociétés de transport en distribuent gratuitement aux usagers et que le coût de cette opération devrait être pris en charge par le gouvernement.

Sur ce sujet Sol Zanetti, porte-parole de Québec Solidaire, estime « qu'il faut se fier à la santé publique» Il a toutefois précisé «qu'une mesure additionnelle de protection ne peut pas nuire». Il a également rappelé l'importance de ne pas créer des inégalités supplémentaires au sein de la population québécoise si le port du masque devient obligatoire. «Il ne faut pas stigmatiser les gens qui n'en portent pas. La santé publique le répète, les mesures les plus importantes demeurent le lavage des mains et la distanciation physique».

Rappelons que lors de son point presse de mardi, le gouvernement a longuement abordé la question du masque en n'excluant pas qu'il puisse devenir obligatoire si la situation le nécessitait.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock