Nouvelles générales : Le Parti Québécois tente d'aider les restaurateurs en réclamant une aide d'urgence.

Le Parti Québécois tente d'aider les restaurateurs en réclamant une aide d'urgence.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le Parti québécois (PQ) a demandé au gouvernement Legault de verser directement une aide d’urgence aux restaurateurs afin de leur permettre de survivre aux impacts financiers causés par la pandémie de COVID-19.

Ce sont le chef parlementaire du PQ, Pascal Bérubé, ainsi que son porte-parole en matière d’Économie, le député Martin Ouellet, qui ont demandé à ce qu'une aide soit versée aux entrepreneurs qui ont subi des pertes considérables soit accordée de toute urgence et sans condition. Les deux représentants du PQ ont suggéré que l'aide soit modulée en fonction de la différence par rapport aux revenus de l’an dernier de ces entrepreneurs, à la même période.

L'aide financière serait évidemment très utile pour les restaurateurs qui ont subi les lourds impacts de la pandémie, mais elle pourrait aussi permettre l’installation de structures pour assurer le respect des consignes de distanciation sociale.

Comme l'a indiqué le PQ, il est impératif de tout faire en sorte pour sauver l'industrie de la restauration, car celle-ci joue un rôle très important dans la chaîne agroalimentaire québécoise. À titre d'exemple, seulement en 2018, cette industrie a contribué pour 2,5 milliards en produits locaux.

Parmi les autres arguments qui ont été mis de l'avant par le PQ, on a aussi souligné le rôle important que joue l'industrie de la restauration en attirant les touristes, en dynamisant les régions, en mettant en valeur les produits du terroir québécois et en employant des milliers de travailleurs.

La pandémie de COVID-19 a un impact sans précédent sur cette industrie et comme l'illustre un sondage mené par l’Association Restauration Québec, plus des deux tiers des établissements ont subi le mois dernier un effondrement de 81 % de leur chiffre d’affaires par rapport à celui d’avril 2019.

Enfin, rappelons qu'un sondage publié mardi par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) que 50% des petits entrepreneurs du Canada, ainsi que 70% du secteur de l’hébergement et de la restauration, ne seront pas en mesure de payer leur loyer de juin sans aide additionnelle.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: iStock