Nouvelles générales : Le Premier Ministre ontarien Doug Ford au sujet des Américains: “Je ne veux pas d'eux ici”.

Le Premier Ministre ontarien Doug Ford au sujet des Américains: “Je ne veux pas d'eux ici”.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a vivement riposté au président des États-Unis, Donald Trump, après que celui-ci a indiqué son intention d'assouplir les restrictions en cours à la frontière Canada-États-Unis.

C'est jeudi que Doug Ford a lancé: "Trudeau devrait dire non tout de suite. Tant que nous n’aurons pas ce confinement, nous devons fermer nos frontières."

Mercredi, M. Trump a déclaré aux Américains que le Canada se portait bien dans la lutte contre le problème actuel et qu’il s'agira de l’une des premières frontières à être libérée.

L’Ontario partage une frontière avec le Minnesota, le Michigan, l’Ohio, la Pennsylvanie et New York, qui est la région la plus durement touchée au pays.

Selon ce qu'a indiqué l'Université Johns Hopkins, on dénombrait jeudi en après-midi 629 264 cas aux États-Unis, dont 26 708 décès.

Les frontières entre les deux pays sont fermées depuis près d’un mois aux voyageurs non essentiels. 

Selon le premier ministre Ford, cette mesure devrait se poursuivre: "Nous aurions dû fermer les frontières beaucoup plus tôt et mettre en place un meilleur contrôle dans nos aéroports. La réponse est absolument "non". Je ne veux pas d'eux (américains) en Ontario. Je veux que les gens de l'Ontario soient la priorité."

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré jeudi qu’il faudrait prévoir encore un "une bonne période de temps" avant que les restrictions à la frontière ne soient assouplies. 

Ce n’est pas la première fois que Ford s’exprime contre Trump pendant la pandémie. 

Voici un reportage de CTV News: 

Plus tôt ce mois-ci, il s'était dit déçu du président pour avoir cessé les exportations de masques N95 de 3M vers le Canada en déclarant: "Je ne peux pas souligner à quel point je suis déçu par le président Trump d’avoir pris cette décision. Je ne vais pas compter sur le président Trump, je ne vais plus jamais compter sur un premier ministre d’aucun pays."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran