Nouvelles générales : Le service de police de Saguenay doit intervenir auprès d'une dinde agressive.

Le service de police de Saguenay doit intervenir auprès d'une dinde agressive.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Une femme de Shipshaw, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, a été prisonnière d'un module de jeux dans un parc en raison d'une dinde égarée et agressive. La femme a enfin pu être libérée grâce à l'intervention du Service de police de Saguenay (SPS), qui a reçu l'aide de la SPCA Saguenay.

Carole Girard, de la SPCA Saguenay, a expliqué au journal Le Quotidien que le SPS avait contacté son organisation afin de résoudre une affaire plutôt inédite: "On a reçu un appel des policiers pour nous parler d’une dinde agressive. Une femme les avait appelés en disant qu’elle était sur un module de jeux et qu’elle ne voulait plus débarquer parce qu’elle avait peur de la dinde. Quand les policiers sont arrivés sur place, ils nous ont appelés. Ma collègue a utilisé une couverture pour envelopper la dinde, avant de la mettre dans une cage et de la ramener à la SPCA."

La dinde n'a pas été blessée lors de l'intervention et mercredi en après-midi, la SPCA annonçait avoir possiblement retrouvé le propriétaire de l'animal.

Selon Carole Girard, il est très peu commun que des dindes égarées soient à l'origine de telles situations. Le dernier cas insolite du genre concernait des tortues retrouvées qui avaient été abandonnées.

Il faudra attendre à jeudi pour s'assurer que l'individu qui a contacté la SPCA est bien le propriétaire de la dinde. Or, dans l'éventualité où il y aurait eu "erreur sur la dinde", l'organisme a confirmé qu'une autre personne s'était montrée intéressée à l'adopter.

Enfin, toujours selon Carole Girard, maintenant que la dinde est en cage à la SPCA, elle est très calme. Souhaitons qu'elle retrouve rapidement un toit!

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Facebook