Nouvelles générales : Le vaccin canadien ralenti par un retard de fabrication

Le vaccin canadien ralenti par un retard de fabrication

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le Vaccine and Infectious Disease Organization-International Vaccine Center (VIDO-InterVac), au Canada, a été l'un des premiers groupes à plancher sur un potentiel vaccin. Aujourd'hui, l'équipe fait partie des 160 groupes qui mènent une véritable course contre la montre pour créer un vaccin qui permettra de protéger les gens de la COVID-19. 

Un calendrier ultra serré a été établi pour produire un vaccin le plus vite possible alors que le processus prend normalement une décennie. Si tout allait bien, VIDO-InterVac espérait offrir une première série de vaccins dès mars 2021 pour des groupes cibles comme les travailleurs de la santé. 

Mais malgré un échéancier serré, de longues heures de travail et des premiers résultats prometteurs, l'équipe fait face à un problème de taille : un ralentissement important en raison d'un manque de capacité dans la fabrication du vaccin. 

Avant de procéder à des essais cliniques sur des humains, VIDO-InterVac a besoin d'éléments de qualité supérieure. Parce qu'ils doivent attendre ces ingrédients de fournisseurs extérieurs très en demande, cela ralentit tout le processus. 

En juin dernier, le Dr Volker Gerdts espérait commencer la production de masse d'un vaccin à la fin 2020 ou début 2021 pour avoir 10 à 20 millions de doses d'ici avril 2021. Mais maintenant, il s'attend à ce que la production de vaccins commence en juin 2021, au plus tôt. 

Mais cette date n'est possible que si Santé Canada autorise d'urgence la fabrication du vaccin pour des groupes à risque, comme les personnes âgées et les travailleurs de la santé, avant la fin de la phase 3 des essais cliniques sur les humains. 

Ces retards pourraient forcer le Canada à investir dans un vaccin d'un autre pays qui pourrait être disponible plus rapidement. Selon le Dr Volker Gerdts, la première série de vaccins qui seront disponibles pourraient ne pas être aussi efficaces que ce qu'espèrent les gens. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CBC · Crédit Photo: Adobe Stock