Nouvelles générales : Le vol à l’étalage en forte hausse à la SAQ

Le vol à l’étalage en forte hausse à la SAQ

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dans le cadre d'une demande d’accès à l’information, la Société des alcools du Québec (SAQ) a révélé le montant de sa perte nette d'inventaire pour 2019-2020. Des chiffres impressionnants qui montrent que le vol à l'étalage est en forte hausse.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui risque de faire le tour de la province. Le vol à l'étalage est en forte hausse à la SAQ. La société d'État a révélé sa perte nette d’inventaire sur le prix coûtant de bouteilles de vin et de spiritueux pour 2019-2020 et le chiffre est impressionnant. En effet, elle déplore la perte de 4,7 millions de dollars. Une somme qui devient plus importante si l'on considère que ces produits sont vendus 2,9% plus cher. Autrement dit, ce sont 13,6 millions de dollars qui n'ont pas atterri dans ses caisses.

TVA Nouvelles indique qu'il s'agit du plus gros montant depuis au moins 2012-2013. La chaîne de télévision précise que pour 2018-2019, la perte nette était de 3,45 millions de dollars, soit un manque à gagner de 10 millions de dollars. Le porte-parole de la SAQ Yann Langlais-Plante a tout de même essayé de minimiser les choses parce que ces pertes sont inférieures à la moyenne québécoise qui tourne autour de 1% dans le commerce de détail. «Nos ventes ont augmenté de 1,3 % en 2018-2019 et de 5,9 % en 2019-2020. Malgré ces augmentations, les écarts d’inventaires par rapport aux ventes nettes sont restés relativement stables (...) Ces statistiques placent la SAQ bien en dessous de la moyenne».

Toujours selon les informations de TVA Nouvelles, la SAQ indique avoir intercepté 506 voleurs et récupéré 936 bouteilles, ce qui représente une valeur totale de 54 761,59 $. C'est mieux que l'année précédente où 489 avaient été rattrapés et 620 bouteilles récupérées, soit un montant de 44 950 $. La SAQ évoque également le vol à l'interne où 72 bouteilles ont été volées en 2019-2020 contre 21 en 2018-2019.  «Évidemment, une politique de tolérance zéro est appliquée. Peu importe le ou les produits dérobés, nous cherchons à récupérer la valeur du ou des produits et prendre les mesures appropriées contre le ou les employés fautifs», explique Yann Langlais-Plante.

TVA Nouvelles indique que pour Marc André Gagnon, l’éditeur du site vinquebec.com, le vol est un problème récurent à la SAQ. «C’est assez facile de voler (...) Dans certaines succursales, il y a parfois juste un ou deux employés, dont un à la caisse. Lorsqu’un client décide de sortir, ils ne peuvent pas tout voir».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock