Nouvelles générales : Les autorités ne sont pas satisfaites du nombre de tests qui sont effectués.

Les autorités ne sont pas satisfaites du nombre de tests qui sont effectués.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les autorités sanitaires au Québec sont en mesure d'effectuer jusqu'à 16 000 tests par jour, la direction de la santé publique a fait savoir qu'elle n'arrivait pas à produire plus de 9000 à 12 000 tests par jour.

Le premier ministre François Legault a dénoncé cette situation lors d'un point de presse, tout en reconnaissant qu'il souhaitait que celle-ci soit corrigée: "C’est une question d’ajustement. Au total, on a beaucoup plus de capacité que le nombre de test qui est réalisé, mais pas toujours au bon endroit, donc on est en train de s’ajuster."

Alors que certaines cliniques de dépistage sont pratiquement vides, certaines cliniques reçoivent tellement de patients que ceux-ci doivent parfois attendre jusqu'à deux ou trois heures.

À cet effet, le premier ministre a fait savoir que les autorités en étaient à élaborer des stratégies qui permettraient de corriger ce problème: "La question c’est de répartir les endroits où sont les tests. [...] à certains endroits, c’est congestionné et à certains endroits il n’y a pas personne ou à peu près. [...] La Santé publique va continuer d’ajuster notre offre de service pour qu’on soit capable de faire plus de tests et qu’il y ait beaucoup moins d’attente pour les personnes qui acceptent de se faire tester."

Au sujet de l'appel qui a été effectué auprès des clients des bars de Montréal afin que ceux-ci subissent un test de dépistage, le premier ministre a indiqué: "On a fait un travail spécial pour les personnes qui ont fréquenté les bars. Il y a eu effectivement un peu plus de cas positifs qu’à l’habitude chez ces personnes, donc ça vient confirmer qu’on avait raison de faire un appel spécial et de resserrer les règles dans les bars."

Enfin, le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, a profité du même point de presse en Mauricie pour rappeler à la population de faire très attention aux bars, mais aussi, aux fêtes privées.

Par ailleurs, le premier ministre François Legault a tenu le même discours aujourd'hui: 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran