Nouvelles générales : Les Bahamas autorisent maintenant les touristes Canadiens à entrer au pays.

Les Bahamas autorisent maintenant les touristes Canadiens à entrer au pays.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le gouvernement des Bahamas a adopté une interdiction d'entrée au pays concernant les voyageurs en provenance des États-Unis et d’autres pays où les cas de coronavirus sont en hausse afin d'empêcher la propagation du virus dans la nation des Caraïbes.

Ce sera donc à compter du mercredi 22 juillet que tous les vols commerciaux internationaux seront interdits d’entrée aux Bahamas. Le Premier ministre Hubert Minnis, a expliqué lors d'une allocution télévisée à l’échelle nationale dimanche que les seules exemptions sont les visiteurs du Royaume-Uni, de l’Union européenne et du Canada qui ont été contrôlés négatifs: "Notre situation actuelle exige une action décisive si nous voulons éviter d’être envahis et d’être vaincus par ce virus."

Le premier ministre a aussi ajouté que les Bahamas ont confirmé 15 nouveaux cas pour un total de 153 cas. 49 des cas ont été identifiés depuis que les Bahamas ont rouvert leurs frontières le 1er juillet.

Les navires maritimes transportant des passagers commerciaux ne seront pas non plus autorisés à entrer. Toutefois, les vols internationaux privés, les charters et les yachts de tous les pays seront autorisés.

Toujours selon ce que Minnis a déclaré, la compagnie aérienne nationale Bahamasair mettra fin immédiatement ses vols vers les États-Unis et un certain nombre de plages et de parcs ont été fermés jusqu’à nouvel ordre.

La décision des Bahamas d’interdire la plupart des voyageurs internationaux, en particulier les Américains, devrait avoir un impact significatif, car 50% du produit intérieur brut (PIB) du pays de 5,7 milliards de dollars australiens provient uniquement du tourisme. Selon l’Autorité des investissements des Bahamas, il s'agit de la majorité des 5,5 millions de touristes qui visitent les Bahamas chaque année en provenance des États-Unis.

Tout en faisant allusion à la crise qui frappe les États-Unis à l'heure actuelle, Minnis a été catégorique en disant que les Bahamas ont besoin de se concentrer sur "sauver des vies et de limiter la propagation du virus".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran