Nouvelles générales : Les clients de cette populaire chaîne d'hôtels au Canada piratés

Les clients de cette populaire chaîne d'hôtels au Canada piratés

De nombreuses informations personnelles dérobées

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
25 25 Partages

Des clients qui ont fait une réservation dans l'un des 14 hôtels de Donald Trump au Canada ont été victimes d'un piratage informatique.

Selon les informations publiées par Radio-Canada, une faille de sécurité a exposé les numéros de cartes de crédit et d'autres informations personnelles des clients qui ont effectué une réservation, il y a plus de six mois. 

C'est un avis publié sur le site web de la chaîne hôtelière qui fait état de la faille, qui a touché le système Sabre Hospitality Solutions offrant le service de réservation. La chaîne spécifie qu'elle n'a été informée de la situation que le mois dernier. 

Ainsi, les clients qui ont réservé une chambre à des hôtels Trump au Canada entre le 10 août 2016 et le 9 mars 2017 ont potentiellement vu leurs informations personnelles dérobées par les pirates. 

L'entreprise a expliqué que les données subtilisées par les pirates incluent  le numéro de la carte de paiement et le nom du détenteur de la carte, ainsi que la date d'expiration et potentiellement le code de sécurité à trois chiffres figurant au dos de la carte. 

Certains courriels, numéros de téléphones, adresses et autres renseignements privés auraient également été volés dans certains cas. 

Toutefois, les numéros de passeport, d'assurance sociale et de permis de conduire n'auraient heureusement pas été obtenus par les pirates informatiques. 

L'hôtel, après s'être excusé de la situation auprès de ses clients, demande aux personnes concernées de procéder à des vérifications sur leur compte bancaire et sur leur relevé de carte de crédit et de signaler toute activité suspecte. Elle recommande également de contacter les autorités, si nécessaire. 

Partager sur Facebook
25 25 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Fotolia