Nouvelles générales : Les demandes de divorce ont doublé au Québec depuis le début de la crise sanitaire

Les demandes de divorce ont doublé au Québec depuis le début de la crise sanitaire

Une augmentation spectaculaire.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que la crise sanitaire a complètement bouleversé nos modes de vie, les demandes de divorce ont doublé au Québec depuis le début cette période complètement exceptionnelle. 

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui risque de faire le tour de la province. En effet, les demandes de divorce ont doublé au Québec depuis le début de la crise sanitaire. La chaîne de télévision s'est entretenue avec Me Mylène Lemmel, spécialiste en droit familial, qui a beaucoup de travail en ce moment. «Ça fait 13 ans que je pratique et je n’ai jamais été aussi occupée que ça! J’ai même été obligée de doubler les ressources humaines au bureau, parce qu’on n’arrivait pas à répondre à la demande».

Me Mylène Lemmel a expliqué à TVA Nouvelles que les principaux facteurs de séparations sont liés au stress causé par l’argent et les enfants. La fermeture des écoles, le télétravail, la perte d’emploi et l’anxiété créée par la crise sanitaire ont créé un contexte propice aux séparations amoureuses. Ce mélange a donc fait doubler le nombre de demandes de divorces au sein de la province. La chaîne de télévision précise que ce sont surtout les jeunes couples qui sont touchés ainsi que les parents d'enfants en bas âge.

Crédit photo: Adobe Stock

Pour Me Annie Drapeau, le nombre de demandes de divorces a même significativement augmenté depuis 2 ou 3 semaines. «Ce que je vois aussi, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui étaient déjà séparés, mais là, ils veulent des documents juridiques de la cour qui officialise la séparation», souligne-t-elle.

Alors qu'une seconde vague de contaminations devrait frapper le Québec selon de nombreux experts, TVA Nouvelles indique que les avocats s'attendent également à une deuxième vague de divorce à l'automne prochain. «Financièrement, les gens ont encore de l’aide du gouvernement. Mais quand ça va s’arrêter, là, il va y avoir des problèmes financiers et ça va créer des problèmes dans les couples et on va voir une nouvelle augmentation des séparations», précise Me Annie Drapeau.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: iStock