Nouvelles générales : Les États-Unis achètent la quasi-totalité de l’approvisionnement mondial en remdesivir, un médicament potentiel contre la COVID-19.

Les États-Unis achètent la quasi-totalité de l’approvisionnement mondial en remdesivir, un médicament potentiel contre la COVID-19.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les États-Unis ont acheté la quasi-totalité de l’approvisionnement mondial en remdesivir, un médicament qui s’est avéré efficace pour les patients gravement malades du nouveau coronavirus. Le reste du monde, dont le Canada, n'y a presque plus accès.

C'est le ministère de la Santé et des Services sociaux (HHS) qui a annoncé lundi avoir fait l'obtention de plus de 500 000 traitements à son seul fabricant, Gilead Sciences, afin de fournir les hôpitaux américains jusqu’en septembre. Chaque traitement utilise en moyenne plus de six flacons de la médication.

Selon un communiqué de presse, le rachat représente 100% de la production prévue par Gilead pour juillet, 90% de la production d’août et 90% de la production jusqu’en septembre. 

Le secrétaire du HHS, Alex Azar, a parlé d'une "entente incroyable" en faisant mention de l'accord conclu par le président américain Donald Trump "pour s’assurer que les Américains aient accès au premier traitement autorisé pour COVID-19". Azar a ajouté dans le même communiqué que "Dans la mesure du possible, nous voulons nous assurer que tout patient américain qui a besoin de remdesivir puisse l’obtenir".

La Food and Drug Administration des États-Unis a accordé l’autorisation d’utilisation d’urgence à Gilead le 1er mai après qu’une étude majeure menée par les National Institutes of Health des États-Unis a montré que le remdesivir peut réduire le temps de récupération des patients hospitalisés en raison de la COVID-19.

Gilead a annoncé lundi que les 250 000 traitements que l’entreprise avait donnés aux États-Unis et dans d’autres pays devraient s'épuiser dans environ une semaine. Après cela, les traitements coûteront 2 340 $ chacun pour les personnes couvertes par les programmes de santé du gouvernement aux États-Unis et dans d’autres pays développés.

Gilead a un brevet sur le remdesivir, ce qui en fait la seule entreprise qui est en mesure de fabriquer le médicament. Cela signifie effectivement que tout autre pays qui désire s'en procurer devra possiblement attendre au moins jusqu'à septembre pour s’en procurer.

Santé Canada a approuvé deux essais cliniques du médicament et l'organisme gouvernemental examine actuellement la demande de Gilead afin d’autoriser le remdesivir en tant que traitement de la maladie. Le médicament n’a pas encore été approuvé et il n'a pas encore obtenu une autorisation d’urgence au Canada.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Global News · Crédit Photo: Wikimedia