Nouvelles générales : Les experts avertissent ce document ne vous exempte pas de porter un masque

Les experts avertissent ce document ne vous exempte pas de porter un masque

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Chaque fois qu'un nouveau phénomène fait son apparition dans la société, le web ne perd jamais de temps pour y réagir. Voilà donc qu'avec l'arrivée du port du masque de protection obligatoire afin de lutter contre la propagation de la COVID-19, un document censé permettre de ne pas se "soumettre" à cette règle circule sur la toile, or des experts ont clairement démontré que celui-ci n'avait aucune validité.

Le document en question se présente sous la forme d'une affiche portant le logo de la Commission canadienne des droits de la personne et sur laquelle on peut y lire: "Je suis exempté du règlement exigeant l'utilisation du masque facial. Le port du masque facial présente un risque pour ma santé."

Selon ce que l'affiche déclare, toute personne se faisant refuser l'accès à un commerce parce qu'il ne porte pas de masque devrait porter plainte contre cette entreprise auprès de la Commission.

Crédit photo: Capture d'écran Radio-Canada

Toutefois, comme l'a indiqué Véronique Robitaille, gestionnaire des communications auprès de la Commission, les informations présentées par cette affiche sont erronées: "Ces publications sont de la fraude. La Commission n'a pas produit et ne produirait pas des affiches ou de cartes prétendant offrir une exemption du port d'un couvre-visage dans les lieux publics fermés. [...] Nous recommandons fortement aux Canadiens et Canadiennes de ne pas partager ou utiliser ces cartes frauduleuses. [...] L'obligation de porter un couvre-visage ne contrevient pas aux lois en matière de droits de la personne lorsque la santé publique est en jeu."

Enfin, Véronique Robitaille a fait remarquer qu'il existait bel et bien des cas où des raisons de santé font en sorte qu'une personne peut demander une exemption, mais il faut avant tout qu'un suivi soit effectué: "Si vous ne pouvez pas porter un couvre-visage pour l'un des motifs protégés par les lois en matière des droits de la personne, tel qu'un handicap, vous pouvez demander d'être accommodé. Par contre, si l'accommodation met les autres à risque, il est possible qu'elle ne puisse être offerte."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran