Nouvelles générales : Les futurs préposés aux bénéficiaires devront s'engager à respecter plusieurs conditions

Les futurs préposés aux bénéficiaires devront s'engager à respecter plusieurs conditions

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le gouvernement Legault a annoncé qu'il poserait des conditions aux candidats qui ont soumis des demandes d’inscription à son programme de formation payée de préposés aux bénéficiaires. Parmi ces conditions, le gouvernement s'assurera que ces candidats s'engageront à travailler à temps plein au moins un an en CHSLD.

Mardi dernier, le gouvernement lançait un appel à la population dans l'espoir d'être en mesure de pourvoir plus de 10 000 postes vacants de préposés aux bénéficiaires dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), en proposant une formation rémunérée et un emploi garanti aux candidats.

La formule a été couronnée de succès, car plus de 87 000 demandes d’inscription ont été soumises.

Comme les candidats recevront une bourse équivalente à environ 21 $ l’heure pour suivre une formation accélérée de trois mois (300 heures), le gouvernement a donc décidé de poser des conditions afin de faciliter le tri parmi toutes ces candidatures.

Parmi les conditions posées par le gouvernement,  les personnes qui seront admises au programme devront garantir qu'elles sont sérieuses et prêtes à occuper un emploi à temps plein en CHSLD dès la fin de leur formation. De plus, ils devront aussi s’engager à travailler pendant au moins un an en CHSLD s’ils veulent conserver leur bourse d’études.

Dans un courriel transmis par le gouvernement, ce dernier indique aussi que les candidats devront être prêts à travailler de soir, de nuit et les fins de semaine.

Toujours dans le même courriel, le gouvernement a précisé que les candidats devraient répondre aux besoins des différents établissements dans lesquels ils seront appelés à travailler.

Enfin, rappelons que les exigences demandées en ce qui a trait aux exigences en expérience ou en études afin de pouvoir soumettre une candidature sont que les candidats détiennent les "préalables de 3e secondaire (réussite des cours langue d’enseignement, langue seconde et mathématique) OU détenir une attestation d’équivalence de niveau de scolarité (AENS) OU avoir réussi le test de développement général (TDG) sans préalable spécifique OU posséder des acquis expérientiels en lien avec ce programme d’études".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran