Nouvelles générales : Les gens qui travailleront de la maison en permanence pourraient subir un changement de salaire

Les gens qui travailleront de la maison en permanence pourraient subir un changement de salaire

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que la crise sanitaire a développé le télétravail de manière exponentielle, des experts estiment que les Canadiens qui travailleront à la maison de manière permanente doivent s'attendre à ce que leurs salaires respectifs soient modifiés.

C'est Global News qui rapporte cette nouvelle qui risque de susciter de nombreuses réactions. En effet, les Canadiens qui travaillent désormais de la maison de manière permanente doivent s'attendre à des changements dans leur salaire, estiment certains experts. La crise sanitaire a bouleversé la manière dont de nombreuses entreprises travaillent et devrait la transformer fondamentalement. 

Selon une étude du Angus Reid Institute, seulement un tiers des Canadiens s'attendent à retourner au bureau comme ils le faisaient avant que la COVID-19 change la donne. Toujours selon cette même étude, 1 Canadien sur 5 devrait dorénavant travailler principalement de la maison. Un nouveau contexte qui devrait donc avoir des répercussions sur les salaires. «C’est inévitable parce que la structure des coûts et des dépenses liés au travail a changé», explique Richard Leblanc, professeur à l'université York.

Crédit photo: Adobe Stock

Global News indique que des entreprises comme Facebook et Shopify ont annoncé qu'elles permettraient aux employés qui le désirent de travailler de la maison de manière permanente. Toutefois, leur localisation pourrait bien avoir des répercussions sur leur paye. «Si vous décidez, par exemple, que vous pourriez travailler majoritairement à l'extérieur de la région du Grand Toronto et que vous souhaitez acheter une maison à Guelph ou à Hamilton, devrions-nous nous attendre à ce que le salaire de base de ces personnes change? Oui, parce que le coût de votre vie a changé et vos dépenses ont changé», illustre Richard Leblanc.

Toutefois, il ne faut pas forcément s'attendre à des changements qui n'arrangent pas les employés. «Si les entreprises calculent correctement les salaires, ni l'entreprise ni les travailleurs ne devraient estimer que leurs ajustements salariaux sont injustes», souligne Richard Leblanc. Reste à savoir comment cela va se matérialiser.

Source: Global News · Crédit Photo: Adobe Stock