Nouvelles générales : Les personnes de moins 70 ans pourront retourner travailler

Les personnes de moins 70 ans pourront retourner travailler

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le gouvernement tenait son point presse quotidien ce mercredi, on a appris que les personnes de moins 70 ans pourront retourner travailler sans risque important pour la santé s'ils respectent bien évidemment la distanciation physique et les autres consignes de sécurité.

C'est en écoutant le point presse quotidien du gouvernement qu'on a appris cette nouvelle. En effet, les personnes de moins 70 ans pourront retourner travailler sans risque important pour la santé s'ils respectent bien évidemment la distanciation physique. C'est la vice-première ministre du Québec Geneviève Guilbault qui a annoncé la nouvelle. «La santé publique a établi le facteur de risque à 70 ans et non à 60 ans. Ce qui fait qu'à partir de 70 ans, la possibilité de développer des complications est plus importante. En bas de 70 ans, les gens peuvent retourner travailler sans risque important pour la santé à condition bien sûr de respecter les consignes de la santé publique notamment les consignes de distanciation, d'hygiène».

La vice-première ministre du Québec a expliqué que cette mesure permettra notamment aux éducateurs, aux enseignants et aux professeurs âgés de 60 à 69 ans de reprendre le travail.

Geneviève Guilbault en a profité également pour envoyer un message aux entreprises. «On demande aussi à tous les employeurs du Québec de s'assurer que ces consignes puissent être respectées dans tous les lieux de travail physique où les gens recommenceront graduellement à se rendre».

Comme à son habitude, le premier ministre François Legault a eu un mot pour les Québécois sur sa page Facebook même s'il ne participait pas au point presse de ce mercredi. «Ça va tous nous faire du bien de pouvoir retrouver un peu de normalité avec le déconfinement graduel dans les prochaines semaines. Mais si on veut continuer d’avancer vers une vie plus normale, il faut absolument continuer de respecter les consignes. Il faut continuer de garder nos distances. C’est comme ça qu’on va y arriver».

Partager sur Facebook
0 0 Partages