Nouvelles générales : Les Québécois ont l'intention de passer leurs vacances d'été dans la province.

Les Québécois ont l'intention de passer leurs vacances d'été dans la province.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un sondage commandé par CAA et réalisé par la firme Léger a révélé que la majorité des Québécois avaient l'intention de passer leurs vacances d'été dans la province.

Selon les résultats obtenus par le sondage, c'est pas moins de 77% des Québécois qui ont l'intention de rester dans la province au cours de leurs vacances estivales, alors qu'un Québécois sur deux a l'intention de prendre des vacances d'été.

Évidemment, ce changement drastique dans les habitudes estivales des Québécois est complètement attribuable à la pandémie de COVID-19 qui a considérablement chamboulé le cours normal des choses.

Seulement l'an dernier, on rapportait que 3 Québécois sur 4 avaient l'intention de prendre des vacances d'été, tandis qu'un peu plus d'un Québécois sur deux avait l'intention de rester dans la province pour cette période de l'année.

Autre différence majeure observée lors de ce récent sondage: 31% des vacanciers ont indiqué avoir l'intention de rester à la maison, alors que l'an dernier, on parlait de 15% des vacanciers qui souhaitaient faire de la sorte.

Tandis que le premier ministre Justin Trudeau a fait savoir cette semaine que la frontière canado-américaine restera fermée pour au moins un mois supplémentaire, jusqu’au 21 juillet, 5 % des vacanciers prévoient voyager au Canada, 2 % aux États-Unis et 4 % ailleurs dans le monde.

Dans l'éventualité où les frontières rouvriraient, 80 % des répondants ont déclaré qu’ils éviteront les destinations les plus achalandées, et ce, même six mois après cette éventuelle réouverture.

Des experts ont aussi ajouté que si une deuxième vague de COVID-19 devait frapper la province, cela pourrait à nouveau modifier le comportement et les projets des vacanciers.

En d'autres mots, ce sera peut-être une année profitable pour l'industrie du tourisme dans la province, mais en ce qui concerne les agences spécialisées dans les voyages à l'étranger, il faudra attendre que la pandémie soit derrière nous pour un retour en force.

Source: La Presse · Crédit Photo: iStock