Nouvelles générales : Les services de garde en milieu scolaire: une faille dans le plan de la rentrée

Les services de garde en milieu scolaire: une faille dans le plan de la rentrée

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Le plan de la rentrée scolaire, présenté par le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge lundi dernier, compte une faille importante selon plusieurs observateurs : les services de garde en milieu scolaire. 

Dans son plan, le ministre Roberge prévoit des « groupes classes » afin de « limiter les contacts entre les élèves et les éducateurs/éducatrices des différents groupes ».

Si le plan est clair pour les heures de cours, il ne l'est vraiment pas pour « ce qui se passe après ça », a dénoncé Sophie Mathieu, docteure en sociologie et chercheuse postdoctorale à l’Université TELUQ, dans une entrevue accordée à La Presse.

Dans les services de garde en milieu scolaire, des élèves de plusieurs classes et parfois même de plusieurs niveaux peuvent se côtoyer. Selon Sophie Mathieu, 60 % des élèves du secteur public fréquentent le service de garde de leur école. 

« Est-ce que les bulles vont éclater ? », a-t-elle demandé. « S’il reste trois enfants de trois classes différentes [à la fin de la journée], y aura-t-il trois éducatrices ? » 

La Presse a questionné le cabinet du ministre de l'Éducation pour obtenir plus de détails sur cette partie du plan. 

« Toutes les mesures seront mises en place, y compris dans les services de garde scolaires, afin de prévenir toute propagation potentielle du virus », s'est contenté de déclarer l’attaché de presse du ministre, Francis Bouchard, dans un courriel envoyé à La Presse.

Malgré le plan « actualisé » du ministre Roberge, il reste donc encore beaucoup de questions sans réponses claires pour la rentrée scolaire. 

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock